Le sandre fait partie des poissons les plus difficiles à pêcher. C’est pourquoi celui qui désire se lancer dans cette activité doit apprendre les méthodes qui permettent de réussir. Il est à noter que les techniques de la pêche du sandre au posé n’ont rien de vraiment spécial. En effet, cela demande surtout beaucoup de finesse et de discrétion.

La pêche du sandre au vif mort posé

Pour ce faire, il faudra user d’un matériel de pêche classique dont une canne anglaise avec une puissance allant jusqu’à 100g et mesurant parfois dans les 4m50. Pour la pêche au sandre au posé, il faut également prévoir un moulinet ayant une taille convenable. Divers montages peuvent être utilisés pour cette technique. De manière simple, pour ce montage sandre au vif posé, il suffit d’user d’une olive de 80g qui sera enfilée sur la longueur du corps de ligne. Entre l’émerillon sera glissée une olivette faite en caoutchouc. L’olive viendra en guise de protection du nœud par la suite. Un bas de ligne conçu en fluorocarbone sera ensuite attaché à l’émerillon. Il est encore envisageable de recourir à une tresse kevlar dans le cas où le poste comporte plusieurs brochets. Le poissonnet sera dès lors relié à son extrémité. Il est à noter que le poissonnet peut être un poisson blanc comme un gardon ou une ablette. Un détecteur de touche de carpiste pourra aussi être recouru pour assurer la pêche du sandre qui est assez tatillon. Pour trouver plus d’informations sur le sujet, cliquez ici

La pêche au vif du sandre

La pêche au vif du sandre est une variante extrêmement passionnante. Elle peut être pratiquée en groupe pour plus de convivialité. Les installations sont parfois faites la veille et l’emplacement ne se choisit pas au hasard. En guise d’appât, différents poissons peuvent être utilisés pour ce type de pêche. Tel est le cas du vairon ou encore du gardon. Ce sont des poissons efficaces bien que fragiles. Le goujon et la perchette peuvent aussi servir. Pour le montage pêche au vif sandre, le pêcheur use souvent d’un corps de ligne fait en nylon ayant 30 cm de long. Une agrafe coulissante est à poser entre le plomb et le flotteur. Pour les sandres, il est aussi mieux de privilégier la technique de la pêche en plombée.

Techniques pour la pêche de sandre en hiver

Le sandre peut se pêcher en différentes saisons. L’hiver est un moment assez délicat étant donné que ce poisson a tendance à se cacher dans le fond. Comment donc réussir la pêche du sandre à fond ? Dans ce contexte, les lacs demeurent bas et calmes. Ce sont là les conditions idylliques pour pêcher. Les sandres peuvent se cacher à 30 mètres de profondeur. Il est conseillé de pêcher dans l’après-midi ou lorsque la matinée touche à sa fin, car ce sont les instants de frénésie de ce poisson. A l’aube par contre, la pêche pourrait ne pas être fructueuse. Pour d’autres pêcheurs avérés, une autre technique consiste à laisser une canne sur le côté du bateau. Le but est de pêcher au fire ball et cela rapporte pourtant. En pêchant du bord, il ne faut pas oublier de se faire discret. Ainsi, les bruits en tout genre sont à éviter. En outre, pour une pêche au sandre en hiver parfaitement réussie, il est de rigueur d’éviter l’éparpillement du polystyrène et il est préconisé d’acheter des détecteurs. Ainsi, il n’y aura pas besoin de garder l’œil sur la canne à pêche. Il sera possible de pêcher tout en savourant un petit café en attendant que le poisson se mette à mordre à l’appât.