Ces dernières années, tout ce qui s’inspire du latin est devenu très populaire en France, y compris la danse salsa cubaine. Si vous voulez apprendre la salsa cubaine, sachez qu’il faut très peu pour commencer … Avec une tenue confortable, de bonnes chaussures et un bon professeur, vous avez de quoi commencer. En effet, la salsa cubaine est très facile à apprendre. Un débutant peut s’amuser en soirée en trois mois d’apprentissage seulement. Mais avant tout, découvrez les fondements de la salsa cubaine.

La salsa cubaine : c’est quoi exactement ?

La salsa cubaine est une danse conviviale et très populaire. La danse des casinos cubains des années 50 a produit ce style. Le mot « salsa »  signifie à la fois une danse au rythme populaire et vif, et une musique cubaine. La salsa cubaine est également pratiquée en Rueda (ronde), les danseurs dansent en cercle. Un leader appelé la Madre (ou la mère, même si c’est souvent un homme) conduit le groupe. Il indique quand taper les mains ou changer de partenaire. La salsa cubaine couvre en même temps les passes de rueda, les vocabulaires utilisés dans la rueda ainsi que les passes de couple. C’est cette interférence avec le groupe qui rend cette danse pleine d’espièglerie, d’enthousiasme, de convivialité et de vitalité. La salsa cubaine offre plusieurs avantages : elle permet d’assumer la féminité et la virilité. La salsa cubaine permet également de vivre son bonheur, le temps d’une danse, que ce soit pour un homme ou pour une femme. En plus, la danse (que ce soit la salsa cubaine ou autre) aide à combattre le stress et procure un sentiment de joie et de bien-être. Si vous voulez plus d’informations, suivre des cours de salsa cubaine ou d’autres danses latines et tropicales , rendez-vous sur le site salsadanse.com

La salsa cubaine : origines et racines

Le terme espagnol « salsa » signifie littéralement « sauce » ou « piquant » au sens figuré. La danse salsa cubaine est une danse qui répond à des sonorités entrainantes et chaudes. En 1930, le public criait « salsa » pour réclamer l’orchestre. Cela voulait dire que les musiciens pouvaient chauffer leurs instruments afin d’ambiancer les spectateurs. Les Cubains ont même appelé les musiciens « salceros ». La musique sur laquelle le rythme de la salsa est basé est une combinaison intelligente de son Cubain et de rumba. Le son cubain correspond à une rencontre de culture d’Afrique, des caraïbes et de l’ouest, surtout le mengon. Le mot salsa n’était pas encore apparu à cette époque, il s’agissait simplement de musique latine. Au fil du temps et l’immigration, le jazz américain a enrichi les rythmes cubains. On y introduit la trompette, qui est rarement apparue dans la musique cubaine traditionnelle. Par conséquent, la salsa cubaine est une danse nourrie de différentes cultures. Le but est d’en tirer le meilleur parti. Elle a des racines latines, africaines, américaines et caribéennes.

Salsa cubaine: les pas de base

Le principe des pas de la danse salsa cubaine consiste à alterner les pieds droit et gauche, et les pas sont inversés entre les deux partenaires. Il existe de nombreux pas de base dans la danse salsa couple, mais c’est le pas LA qui est le plus pratiqué. Il suit le principe derrière/devant et se déroule comme suit :

Temps 1 : l’homme avance son pied gauche en avant, puis décolle son pied droit

Temps 2 : il repose son pied droit

Temps 3 : il remet son pied gauche derrière

Temps 4 : il marque ensuite la pause

Les autres temps comportent les mêmes mouvements mais inversés :

Temps 5 : l’homme recule son pied droit et décolle le pied gauche

Temps 6 : il repose son pied gauche

Temps 7 : il remet son pied droit en avant

Temps 8 : il marque encore une pause.

Sa partenaire fait exactement le contraire et commence par le temps 5.

Il y a aussi d’autres pas de base célèbres comme le « pas croisé », le « pas de côté », et le « pas de salsa »

Où suivre des cours  de salsa cubaine

Apprendre à danser la salsa nécessite des leçons. Vous apprécierez le processus lorsque vous apprendrez avec un professionnel. Il sait comment vous faciliter la tâche et peut vous guider, que vous ayez un partenaire ou pas. Son manque de règles rigides ou de forme stricte signifie que c’est un endroit convivial pour commencer à faire de la danse sociale. Mais elle est également inclusive, car la salsa cubaine est aussi très diversifiée. C’est aussi une danse fluide qui permet aux danseurs une immense flexibilité et créativité. Ainsi, la première étape à franchir lorsque vous commencez à apprendre à la danser est de détendre vos épaules et de respirer. Entrer dans la musique est la partie la plus importante de la danse, et la seule façon de vraiment ressentir le rythme et de détendre son corps. Tout le monde peut apprendre la salsa cubaine : les personnes âgées, les jeunes et même ceux qui ont peu d’expérience en danse. Plusieurs écoles de danse permettent d’apprendre la salsa cubaine en France. Vous pouvez en trouver en cherchant sur internet.