Le coffre-fort est sans doute le système le plus sophistiqué de la sécurité pour la protection des biens ou documents personnels. En effet, le coffre a été élaboré afin d’obtenir une sécurité optimale. De ce fait, les particuliers ou les entreprises se munissent de ce système. Cependant, les coffres forts se caractérisent par de nombreux types et de tailles. Toutefois, ils contribuent à la même fonctionnalité mais sont conçus en fonction de leur utilité. Le coffre-fort classique ou le petit coffre-fort est le mieux adapté pour les particuliers.

Le coffre-fort 

Le coffre-fort est un meuble qui a pour rôle de protéger les biens contre les tentatives d’effraction et les dégâts accidentelles (inondation, incendie, …). Il est constitué de parois métalliques dures résistant à des conditions extrêmement difficiles et d’un système d’ouverture basé sur une serrure à clef ou à combinaison. Il est généralement placé sur un lieu à découvert. Ainsi les cambrioleurs s’occupent en particulier du coffre et se désintéressent du reste de la maison. Voir ici pour découvrir un professionnel de la fabrication des coffres forts.

L’armoire forte

L’armoire forte est une sorte de coffre-fort mais moins sécurisée. Cette armoire est très pratique pour ceux qui possèdent de nombreux dossiers confidentiels ou de bijoux de valeur. Une paroi en acier de plus 2 mm et des serrures de haute sécurité constituent l’ensemble des armoires fortes. Ayant une capacité allant de 25 à 1000 litres, ce type de coffre-fort peut contenir un très grand nombre de biens. En plus de ses dimensions, l’armoire blindée renferme des étagères et des tiroirs qui facilitent le rangement. Munie de propriétés ignifuges, l’armoire forte résiste à la chaleur engendrée par les incendies durant une période limitée. Cependant, elle procure un niveau de sécurité éventuellement faible. De plus, ses faces sont exposées du fait qu’elle occupe une place considérable. Par conséquent, son emplacement doit être bien étudié pour bénéficier au maximum de son efficacité.

Le petit coffre-fort

Il se désigne par une boîte métallique dure qui permet la sécurité des bijoux ou des petits biens de valeur. Ancré sur le sol ou fixé sur un mur avec un revêtement en béton, il ne peut contenir qu’un volume de 10 à 20 litres. Le petit coffre-fort est alors destiné au stockage de quelques sommes d’argent à porter de main. En effet, une grande quantité de l’argent d’un particulier est essentiellement placée à la banque. La plupart des transactions de paiements se font en ligne, par carte bancaire et parfois par l’intermédiaire d’un smartphone. Ainsi, avoir un minimum de liquide peut s’avérer être important dans le cas où les TPE (terminal de paiement électronique) ne sont pas encore pratiqués. Le petit coffre-fort est équipé du même système de sécurité contenu dans les autres coffres. De telle manière que des normes ont été établies, en Europe, pour évaluer la fiabilité de ces meubles. La norme EN 1443-1 teste la robustesse des matériaux utilisés sur le coffre. En cas d’échéance, la norme EN 14 450 approuve que le coffre ne peut pas résister contre les tentatives d’effraction. La résistance contre le feu est désignée par la norme EN 1047. Celle-ci consiste à soumettre le coffre-fort à une température avoisinant les 1000°C. La norme A2P concerne la durée de résistance des serrures contre les tentatives de vol. Au cours de ce test, les experts emploient les différentes méthodes utilisées par les malfaiteurs. La serrure obtient 1 à 3 étoiles en fonction du temps de résistance. Cette norme a été appliquée par le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection). Alors, les différentes normes sont importantes pour connaître l’efficacité des coffres forts. Le propriétaire du coffre est aussi le seul à pouvoir programmer le code d’ouverture ou à posséder les clés correspondantes pour y accéder. Le petit coffre dispose d’un avantage particulier : ses dimensions. Effectivement, grâce à sa petite taille, il peut être installé dans n’importe quelle pièce de la maison. La discrétion est donc son atout principal.

Les types de fermeture des coffres forts

Les types de déverrouillage d’un coffre-fort agissent sur le niveau de sécurité. Il existe plusieurs manières d’ouvrir un coffre ; cependant, chaque type de fermeture présente des avantages et des inconvénients. Les serrures à clé équipent les coffres forts les moins chers du marché. Sollicitées par leur simplicité, ces serrures disposent d’une sécurité rudimentaire. De plus, le risque de perte des clés est très élevé, les clés peuvent facilement atterrir entre les mains de personnes malveillantes. La serrure à clé avec combinaison mécanique est plus élaborée car elle requiert un double système de déverrouillage. En effet, en plus de la clé, la combinaison mécanique est nécessaire pour avoir accès au coffre. Ainsi, même si un malfaiteur se sert de la clé, le coffre ne s’ouvre pas. La serrure électronique est très fiable en étant facile à l’utilisation. Ce système est généralement adopté par les hôtels ou les hôpitaux. L’ouverture du coffre se fait en effectuant un code secret. La sécurité est donc sûre car ce type de serrure offre un nombre de combinaison important. De plus, le code de déverrouillage peut être changé à tout moment. La serrure biométrique procure une sécurité hautement optimale. Pour permettre son ouverture, la clé, le code et les empreintes digitales correspondent. En outre, le coffre s’ouvre en posant directement les doigts sur le capteur. Sur certains modèles, il est aussi possible d’ouvrir les coffres au moyen des rétines oculaires. Ce système n’est, pour le moment, peu assez répandu. Néanmoins, il décrit un une technologie révolutionnaire en matière de sécurité.