Les dents représentent à la fois un élément esthétique et sanitaire. Une denture harmonieuse apporte une touche de beauté supplémentaire. De la même manière, elle est essentielle dans la vie quotidienne, rien que pour mastiquer les aliments, parler et même respirer.

1. L’orthodontie en quelques mots

L’orthodontie consiste à optimiser la pousse et la correction de la position des dents permanentes, et aussi à assurer une denture fonctionnelle et esthétique. Cette discipline peut être adoptée, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, puisque le traitement orthodontique peut se faire à tout âge. Les professionnels, comme un orthodontiste au Luxembourg, travaillent justement pour veiller à ce que les patients puissent être à l’aise au quotidien.
L’orthodontie pour adultes est aussi une façon d’aider les patients à retrouver une mastication agréable et efficace, et à favoriser la confiance en soi. Cette technique évolue davantage chaque jour et à l’heure actuelle, elle permet de donner des solutions adaptées à chaque situation et à tous les profils.

2. Les diverses origines des causes nécessitant l’orthodontie

Les soins en orthodontie s’effectuent uniquement en cabinet dentaire. Cette décision représente un choix difficile pour certains, en raison des préjugés concernant le confort. Pour d’autres, envisager la pose d’un appareil représente une opportunité d’améliorer leur apparence physique, d’autant plus que ce dispositif discret commence à séduire les patients. Les soins dentaires en orthodontie consistent à déplacer les dents de manière à générer un alignement harmonieux. Ils permettent de corriger d’éventuel dysfonctionnement pouvant être incommodant au quotidien.

La non-harmonisation des dents résulte de la succion de pouce ou de tétine jusqu’à un âge avancé, ou de l’arrachage des dents de lait, laissant un espace favorisant le déplacement des celles qui restent. Sinon, la croissance irrégulière des dents définitives peut être à l’origine de cette mauvaise position. Or, leur non-alignement peut générer divers problèmes, pour ne citer que la malocclusion. Elle ne permet pas aux mâchoires de se fermer et empêche les dents antagonistes d’être en contact.

3. Les analyses à faire avant de passer à l’orthodontie

En matière d’orthodontie, il ne s’agit pas de passer directement à l’implant dentaire ou de porter un quelconque appareil correcteur. Le traitement doit être précédé de différents examens. Les cabinets, comme celui que vous pouvez retrouver en cliquant ici , dédient leur existence dans ce sens. Ces examens consistent à émettre les premiers diagnostics via une radiographie panoramique. Ils permettent de déterminer les traitements adéquats et l’appareil adapté, selon les patients et leur cas. Étant donné l’évolution technique de cette pratique, les dentistes peuvent proposer des solutions performantes et discrètes qui favorisent le confort quotidien.

4. Les raisons de passer à l’orthodontie

Le traitement orthodontique sert à éliminer les incommodités quotidiennes, notamment en matière de mastication, d’élocution et de respiration.

L’orthodontie intervient en cas de problème, mais en premier lieu, le dentiste spécialisé cherche à soigner les dents. Le cas échéant, il propose en dernier recours la pose d’appareil. En cas de négligence d’hygiène, ce dispositif privilégie la rétention de débris, d’où la formation rapide de plaque dentaire. De ce fait, un patient sujet à la carie, au tartre ou à la parodontite doit être soigné pour que les affections soient éliminées avant le traitement orthodontique. La mâchoire d’un enfant est en constante évolution, d’où la nécessité d’une surveillance régulière pour s’assurer de sa bonne forme. En cas de problème détecté, le traitement doit débuter rapidement pour pouvoir le corriger de manière durable.

L’âge idéal pour un premier rendez-vous chez l’orthodontiste est de 7 ans. L’apparition ou la présence de la fente palatine (bec-de-lièvre) ou d’une déformation de la mâchoire est facilement détectable à cette période. Les soins peuvent être adoptés pour que les problèmes ne s’étendent pas. La mâchoire asymétrique, tout comme la croissance irrégulière des dents, est à la source de douleurs musculaires et d’autres soucis de mastication et de respiration.

5. Les appareils adaptés dans l’orthodontie

De nombreux appareils adaptés à tous les âges et à toutes les situations sont développés dans le cadre de l’orthodontie. L’évolution technologique a permis d’avoir plus d’esthétique, de performance et de discrétion sur ces appareils. Les amovibles, pouvant être retirés au lavage ou pour manger, servent pour un objectif purement esthétique. Ce type d’appareils convient pour la correction de problème orthodontique léger. Chez l’enfant, il devient un outil de prévention permettant de modifier la forme de la mâchoire, ou de corriger des défauts mineurs. D’autres appareils sont fixés et sont destinés à un port permanent. Ils se présentent souvent comme des bagues, permettant de bien aligner les dents. Si auparavant, l’appareil était en métal, à l’heure actuelle, il peut être en résine blanche, avec un fil thermosensible pour plus de discrétion.