Les déménagements sont une source de stress qui peut rapidement se transformer en véritable cauchemar si vous ne faites pas preuve d’une organisation de pointe. Plusieurs actions doivent être entreprises pour déménager en toute sérénité et ne rien laisser au hasard. Dans cet article, vous trouverez les 5 erreurs les plus fréquentes pendant un déménagement et des astuces pour les éviter.

Erreur n°1 : attendre le jour J pour préparer les cartons

L’organisation est la clé de la réussite ! Plusieurs personnes attendent le jour du déménagement pour commencer à emballer leurs effets personnels. Ils sous-estiment cette tâche pour le moins chronophage et ne font qu’accroitre leur anxiété. Pourtant, les cartons de déménagement doivent être prêts et fermés au plus tard la veille du jour J. D’ailleurs, plus on s’y prend à l’avance, plus on diminue la charge de travail et la charge mentale tout autant. Nous vous conseillons si vous avez le temps de consacrer 2 ou 3 weekends pour faire le tri dans vos affaires et remplir les cartons que vous comptez prendre avec vous dans votre nouveau logement. Demandez à vos amis de vous apporter leur aide s’il s’agit d’un déménagement urgent. Cela vous fera gagner du temps et vous permettra d’être plus serein une fois que les agents de l’entreprise de déménagement arrivent.

Erreur n°2 : sous-estimer ou surestimer le volume à déménager

Organiser son déménagement de manière réfléchie implique aussi la prise en considération du volume des affaires et des cartons. Il faut donc calculer le volume à déménager avec le plus de précision possible. Calculer le volume vous évitera de louer un camion trop grand ou trop petit. Dans le premier cas, vous aurez dépenser une somme supplémentaire d’argent inutilement. Dans la deuxième situation, vous aurez à payer plus cher et multiplier les trajets, ce qui finira par chiffrer sur la facture. Sachez que si vous décidez de choisir un déménageur professionnel, celui-ci se rendra sur place pour évaluer le volume de vos meubles et effets personnels. De plus, plusieurs plateformes de déménagement proposent une calculette permettant d’estimer le volume global à déménager : une estimation certes approximative mais qui vous approchera du chiffre réel. Cela vous aidera à choisir les solutions de stockage les plus adaptées.

Erreur n°3 : choisir un déménageur de manière aléatoire

Le nombre d’entreprises qui proposent ce service ne cesse d’augmenter. Et comme dans tous les secteurs d’activité, vous trouverez des professionnels hautement qualifiés et des amateurs sans scrupules. Nous vous invitons alors à choisir avec précaution. La première piste à exploiter est le bouche-à-oreille. Si une personne de votre entourage a déménagé récemment, demandez-lui les coordonnées du prestataire qui a assuré son déménagement. Par ailleurs, vous pouvez utiliser Internet. En tapant l’objet de votre recherche sur Google, n’oubliez pas d’indiquer votre emplacement. Plus le trajet est long, plus le prix est élevé. Privilégiez les entreprises affiliées à la Fédération Française des Déménageurs. Cette affiliation est un véritable gage de qualité ! Les professionnels certifiés Afnor Service sont aussi suffisamment qualifiés pour assurer cette prestation en toute sécurité.

Erreur n°4 : négliger l’étape du nettoyage

Cette erreur peut vous attirer les foudres de votre ancien propriétaire et de l’agence à travers laquelle vous avez loué ce logement. Si l’ancien logement vous appartient, vous risquez aussi de contrarier les nouveaux arrivants. Nous vous conseillons alors de ne rien laisser derrière vous. Vous pouvez faire le ménage vous-mêmes en utilisant le matériel nécessaire à savoir les produits désinfectants et les détergents pour apporter un coup de fraicheur au local. Gardez des sacs poubelles à portée de main pour y jeter toutes les saletés. Cependant, si vous avez suffisamment de budget pour engager un agent de ménage, n’hésitez pas à le faire. Réussir un déménagement doit inclure l’étape ultime du nettoyage : un comportement responsable et respectueux pour les futurs locataires, propriétaires et pour l’agence.

Erreur n°5 : oublier de faire l’état des lieux

L’état des lieux est une démarche obligatoire. Pourtant, elle est prise avec beaucoup de légèreté. Cette opération vous évitera des déconvenues considérables avec le propriétaire. Même si vous avez habité dans cette maison pendant une seule année, au fil du temps, vous ne serez plus capable d’identifier les petites dégradations. Élément de robinetterie défaillant, fuites, trous dans le mur, tous les dégâts peuvent vous couter votre caution : une perte considérable surtout si vous comptez avancer cette somme pour le nouveau logement.