Augmentation mammaire ou lipofilling ?

Augmentation mammaire

Publié le : 07 novembre 20225 mins de lecture

L’augmentation mammaire est une intervention de plus en plus répandue en France. Par définition, c’est un ensemble de techniques de chirurgie plastique, dont le but est d’augmenter le volume des seins. Les patientes concernées auront le choix entre deux solutions : la pose de prothèses ou le lipofilling mammaire. Vous envisagez de vous faire opérer la poitrine et hésitez entre ces deux interventions ? Suivez ce guide !

Pose de prothèses ou lipofilling : quelles différences ?

L’augmentation mammaire est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées par les françaises. Si la majorité des opérations des seins concerne la pose d’implants mammaires, le lipofilling n’est pas en reste. Bien que ces interventions aient toutes les deux le même objectif, il s’agit de deux méthodes aux techniques, et aux rendus différents.

L’augmentation mammaire à Bordeaux comme à Paris, dans le vas d’une chirurgie mammaire par implants, consiste à insérer des prothèses au niveau de la poitrine en vue d’augmenter son volume. La patiente pourra choisir, avec l’aide de son chirurgien, la taille souhaitée ainsi que le type de prothèse à insérer. Il existe généralement deux types d’implants mammaires : les modèles anatomiques et les prothèses rondes. L’emplacement des implants variera selon la technique utilisée par le chirurgien. Ils peuvent être placés devant le muscle pectoral, derrière ou aux deux emplacements à la fois.

Le lipofilling ou l’augmentation mammaire sans implants est une technique beaucoup plus récente. Le chirurgien prélève de la graisse sur une partie du corps de la patiente, puis la réinjecte dans sa poitrine. Le prélèvement de la graisse peut être réalisé au niveau du ventre, des hanches, des cuisses ou encore du genou.

Avantages et inconvénients de se faire poser des prothèses mammaires

Se faire poser des implants mammaires offre des avantages intéressants, dont le fait de pouvoir sculpter sa poitrine à sa guise. En effet, la patiente a le choix parmi d’innombrables combinaisons, formes et tailles de prothèses différentes. En outre, cette opération de chirurgie esthétique permet de corriger certains aspects inesthétiques tels qu’une asymétrie des seins par exemple. Par ailleurs, les résultats sont apparents, immédiats et surtout durables. En moyenne, les prothèses mammaires, une fois qu’elles ont été correctement posées peuvent durer entre 10 à 15 ans.

Bien que la pose de prothèses soit la technique la plus couramment choisie, elle présente néanmoins quelques inconvénients qu’il convient de souligner. Il s’agit d’une intervention chirurgicale risquée, dont les complications peuvent être importantes. D’autre part, avoir de gros implants mammaires est susceptible de donner un aspect moins naturel, voire entraîner l’apparition de vergetures. Cependant, il est possible d’éviter ces désagréments, notamment en choisissant un chirurgien fiable et confirmé. La perte de tonus ou les vergetures peuvent quant à elles être prévenues grâce à quelques gestes simples comme prendre soin de sa peau ou encore pratiquer quelques exercices au quotidien.

Le lipofilling : les atouts et les limites

De son côté, le lipofilling est une procédure plus naturelle, car l’augmentation est réalisée à partir des propres cellules graisseuses de la patiente. Ici, l’aspect et le toucher se rapprochent de celui des seins et le résultat est parfaitement naturel, mais aussi définitif. Aussi, l’augmentation mammaire sans implants ne présente aucun inconvénient lié à la présence de corps étrangers dans l’organisme.

Quoi qu’il en soit, le lipofilling possède aussi quelques inconvénients. Il faut savoir que certaines personnes ne sont pas éligibles à cette intervention. Pour y prétendre, il faut remplir les critères suivants :

  • Avoir moins de 35 ans
  • Réaliser une mammographie avant l’opération avec un résultat favorable
  • Avoir des zones donneuses avec des cellules graisseuses en quantité suffisante

Enfin, le lipofilling ne permet pas une augmentation de grand volume contrairement à la pose de prothèses. En effet, en choisissant cette technique, la patiente devra se contenter d’une poitrine de volume modéré.

Implants mammaires ou lipofilling : comment choisir ?

Le choix se fera facilement selon vos préférences esthétiques et la taille recherchée. Le lipofilling est adapté aux femmes qui recherchent un résultat discret et plutôt naturel. Cette solution s’avère également plus rassurante pour celles qui ne sont pas à l’aise avec le fait de porter des prothèses. Pour les patientes qui souhaitent obtenir des seins de volume plus important ou qui souffrent de ptose mammaire, l’opération par pose de prothèses est la meilleure option. Il est également possible de combiner les deux interventions dans certains cas.

Quoi qu’il en soit, il vaut mieux se fier aux conseils avisés d’un chirurgien plasticien spécialisé. Ce dernier est à même de vous suggérer le type d’intervention le mieux adapté à vos besoins et aux résultats que vous attendez.


Plan du site