La plus ancienne île-continent de la planète vous offre toute sa splendeur naturelle enfermée dans ses forêts, subhumides comme le parc naturel et la réserve de Ranomafana ou sèches comme le parc national d’Isalo où les canyons rocheux alternent avec des bassins d’eaux thermales d’une beauté unique, les plages de sable blanc où accostaient les pirates de l’île Sainte Marie et les plus caractéristiques et emblématiques de l’île rouge :

L’avenue des Baobabs, sans oublier la sympathique Légures. Que voulez-vous de plus ?

Lors de ce voyage, on atterrira à Antananarivo, capitale de Madagascar, un pays insulaire situé au sud-est du continent africain dans l’océan Indien. La langue officielle est le malgache et la deuxième langue est le français en raison de la colonisation. Comme on est dans un pays tropical, il est conseillé de se préparer à l’avance avec les vaccins appropriés afin d’entreprendre notre aventure avec toutes les précautions.

Parc naturel et réserve de Ranomafana

Votre premier safari commence. Vous vous enfoncerez au cœur de la forêt tropicale où vous pourrez apprécier la grande variété d’espèces végétales telles que les orchidées sauvages, des centaines de plantes médicinales, etc. En trekking, accompagnés d’un guide, vous atteindrez les sources d’eau chaude, découvertes à l’époque coloniale française, qui donnent son nom au parc naturel de Ranomafana, qui signifie eau chaude.

Rien à envier au “Lac Bleu”, vous ne trouvez pas ? On trouvera également la “mascotte” emblématique de Madagascar, oui… les lémuriens.

Parc national d’Isalo

On continue avec vos sacs à dos sur le dos, cette fois-ci à travers de grands canyons et d’imposants massifs rocheux qui rappellent le Grand Canyon américain au milieu de l’Ouest. On pourra choisir différents parcours courts ou longs et différents niveaux d’intensité pour tous les publics. Le parc possède 815 km² d’extension dans une région à prédominance sèche. Par conséquent, la végétation et la faune qu’on trouvera sont radicalement différentes des précédentes Pachypodium rosulatum, Ravenea rivularis et Uapaca bojeri, appartenant à la famille des euphorbiacées en ce qui concerne la flore et le fossa (prédateur de Madagascar), le técner (quelque chose de semblable au hérisson) et le boa entre autres.

L’avenue des Baobabs

Laissant derrière vous les jungles, nous nous rendons maintenant dans la région de Menabe, à l’ouest de Madagascar, pour voir une autre des images les plus caractéristiques de cette île, comme les célèbres baobabs.

Ces arbres peuvent mesurer jusqu’à 30 m. de haut et 11 m. de diamètre dans son tronc. Leur forme curieuse a été la source d’inspiration de nombreuses légendes, comme celle selon laquelle ils étaient des arbres si beaux et si vains que les dieux les ont punis en les retournant, cachant leur cime sous terre et laissant les racines pousser vers le haut.

Île Sainte Marie

On est sûr que vous vous demandez où sont les plages sur la couverture. Comme vous pouvez l’imaginer, Madagascar possède un certain nombre de superbes plages, mais on a choisi de suggérer l’île de Sainte Marie car elle est, à votre avis, la plus belle. Elle a le charme d’avoir éparpillé de nombreux îlots qui rappellent les plages du film Pirates des Caraïbes. En effet, sur cette île, vous pouvez visiter le cimetière des pirates qui rappelle l’époque où les pirates cachaient leurs trésors dans ces lieux. Osez-vous les chercher ?

Si vous en trouvez un, n’hésitez pas à nous en parler, on vous attends ! Et si vous avez aimé, ne manquez pas de visiter St Nectan’s Gleen, un lieu magique en Cornouailles.