Chaque année, nous rappelons à nos clients qu’il est important de commencer à planifier la fête ou le dîner de Noël de leur entreprise bien à l’avance, peut-être même au milieu de l’été. Pourtant, chaque année, quelqu’un nous contacte en panique début décembre parce qu’il se retrouve à devoir tout organiser à la dernière minute. Est-ce impossible ? Bien sûr que non, mais il faut se mettre au travail immédiatement et méthodiquement et surtout éviter de perdre la tête ! Si vous avez remis à plus tard l’organisation du repas de Noël de l’entreprise et que vous vous retrouvez à devoir tout faire dans l’urgence, consolez-vous : vous êtes en bonne compagnie ! Cette liste de contrôle pratique de dernière minute peut vous aider à maîtriser les étapes essentielles de l’organisation entre aujourd’hui et le début de la saison des fêtes. Après tout, Noël est censé être la période la plus paisible et la plus joyeuse de l’année. En suivant ces simples conseils, vous éviterez de transformer ce moment en une période de stress et de frustration. Prêt ? Organisons-nous !

1. Quel genre de dîner de Noël d’entreprise avez-vous en tête ?

S’agit-il d’une simple table dans un restaurant ou d’une méga-fête au Nakatomi Plaza (nous en avons déjà parlé : Die Hard est un film de Noël. Profitons-en) ? Du nombre d’invités et du budget dépend tout le reste des décisions que vous aurez à prendre. Dans ce cas, puisque nous sommes déjà en décembre, plus votre entreprise est petite, plus il sera facile d’organiser un dîner de Noël d’entreprise satisfaisant, même avec peu de temps à disposition.

2. La course à la localisation : une décision à prendre aujourd’hui !

Une fois le nombre d’invités déterminé, la première chose à faire est de réserver le lieu adéquat. La mauvaise nouvelle est que beaucoup des meilleures options ne sont plus disponibles. La plupart des restaurants et des lieux de réception ont déjà leurs calendriers remplis pour toutes les fêtes. Vous devrez probablement vous contenter d’une solution sous-optimale, mais veillez à ne pas trop céder sur la qualité. Si vous ne trouvez vraiment rien qui vous garantisse un bon niveau de service, ne repoussez pas l’échéance d’un seul jour et prenez la décision finale d’organiser votre fête de Noël d’entreprise ou votre dîner au bureau. Trouver une entreprise qui crée des arrangements festifs et un bon service de restauration est certainement plus facile que de trouver un restaurant encore disponible.

3. Ne sous-estimez pas l’importance des décorations

Lorsque nous parlons de décorations, dans le cas d’un événement de Noël, nous parlons de l’un des éléments les plus importants de tous. L’atmosphère même de Noël est souvent contenue dans de petits éléments tels qu’une guirlande, une bougie ou un arbre. Surtout si l’endroit que vous avez choisi n’est pas le plus attrayant, nous vous recommandons d’investir dans une équipe professionnelle pour transformer l’espace en une véritable explosion de joie de Noël. N’oubliez pas de créer une playlist pour l’occasion, qui sera maintenue en fond sonore tout au long de l’événement, à des moments où aucun véritable numéro de divertissement n’est prévu.

4. Choisissez un programme simple et efficace

En parlant de divertissement : qu’allez-vous offrir à vos collègues et employés ? Attention, c’est un sujet délicat. Le divertissement lors d’un événement d’entreprise n’a pas de compromis : soit il est absolument fabuleux, soit il est un désastre total. Si vous avez l’occasion d’engager un très bon artiste (par exemple un musicien ou un groupe) et de monter un spectacle qui enrichit vraiment la soirée, faites-le sans hésiter. Si vous avez l’impression de devoir vous en contenter, oubliez-le : l’effet fête des années 80 est à portée de main et personne n’a besoin de revivre cette période. Si votre budget ou vos contraintes de temps ne vous permettent pas de garantir un bon divertissement “artistique”, organisez-vous à l’avance pour faire participer tous vos invités à des jeux et activités amusants. Si le lieu le permet, organisez un set de DJ pour que tout le monde puisse se déchaîner sur la piste de danse. Si, par contre, vous n’avez pas cette possibilité, créez des occasions de communication et d’amusement, comme un “père Noël secret”, un concours pour élire “le pull de Noël le plus laid” ou un jeu avec des prix à jouer pendant ou après le dîner.

5. N’oubliez pas le bar !

Lors d’un dîner de Noël d’entreprise, un open bar est pratiquement indispensable. Assurez-vous que le lieu que vous avez choisi ou le traiteur que vous avez sélectionné dispose d’une cave à vin bien garnie, avec de nombreuses options et un personnel bien informé. Cela ne signifie pas, bien sûr, que vous devez encourager les participants à faire des excès, mais il est important de prévoir la possibilité que quelqu’un doive prendre un taxi pour rentrer chez lui. Si votre lieu de réunion est excentré, vous devrez peut-être organiser un service de navette – la sécurité est primordiale !

Conclusions

En gardant à l’esprit ces cinq points, vous serez en mesure d’organiser un merveilleux dîner de Noël d’entreprise en un rien de temps. Pour l’année prochaine, cependant, nous vous suggérons d’improviser, afin de trouver l’emplacement idéal !