Le chien apporte son aide aux humains de différentes manières. Après une certaine formation, le chien peut devenir un chien d’assistance, un chien de compagnie, un chien de travail, un chien de sauvetage, etc. Pourtant, il est indispensable de trouver les races de chiens adaptées pour le genre de missions envisagé.

Les missions

Également appelé chien d’avalanche, chien pisteur ou encore chien démineur, un chien de sauvetage est utilisé pour sauver les personnes disparues, les victimes d’une avalanche ou d’autres catastrophes naturelles. Les chiens de sauvetages sont accompagnés et guidés par leurs maîtres lors de ces missions de sauvetage ou de recherche de personnes. Un chien de sauvetage est généralement utilisé en mer, en montagne et dans des endroits difficiles d’accès.

L’odorat est le sens le plus développé pour un chiot. Un chien de sauvetage va se servir de son odorat pour retrouver une personne. Il va suivre une suite des traces olfactives pour pouvoir réaliser le sauvetage de personnes. Outre sa capacité de reconnaissance des odeurs, sa grande capacité d’apprentissage permet également à un chien de réaliser une mission de sauvetage. Dans tous les cas, une formation en sauvetage canin est indispensable pour réaliser des missions de secours humanitaires.

Les races de chien de sauvetage

De nombreux critères sont à prendre en compte pour choisir un chien d’avalanche. Un chien de sauvetage doit notamment être de grande taille, obéissante, sociable, avoir un meilleur odorat et capable de travailler en équipe. Les terres neuves, berger belge, berger allemand, le golden retriever et les labradors retriever figurent parmi les chiens de sauvetage les plus utilisés. Ces races de chiens sont intelligentes et faciles à éduquer. Dotée d’une bonne résistance au froid et d’une force de traction importante, le terre neuve est un chien parfaitement adapté pour le sauvetage en mer. Les bergers allemands sont beaucoup utilisés en montagne en raison de leur loyauté, grande intelligence et dynamisme. Le berger belge peut aussi être dressé pour le sauvetage en montagne. Le golden retriever est une race intelligente, sociable et ayant un physique puissant. Cette race est apte pour le sauvetage en mer et en montagne. Faisant partie des chiens de sauvetage en mer, le labrador retriever est apprécié pour son intelligence, dynamisme et sa sociabilité.   

La  formation

Le sauvetage canin demande une excellente formation. Le chien doit être spécialement formé pour exercer des missions de sauvetage. La formation chien au sauvetage canin dure généralement un an et demi. L’apprentissage commence vers l’âge de quatre mois. Le maître et le chien doivent suivre des formations et faire des entraînements réguliers. Le dressage d’un chien de sauvetage doit se faire petit à petit. Il faut commencer par apprendre le chien à retrouver son maître et  à signaler la présence d’un étranger. La plupart du temps, un chien aboie lorsqu’il voit un étranger. Il faut également lui apprendre à traverser des zones difficiles d’accès et à nager sur de longues distances.

Différents types d’exercices doivent être réalisés lors d’une formation en sauvetage canin. Le pistage est un exercice important pour un chien d’avalanche. Cet exercice consiste à suivre des traces olfactives au sol pour pouvoir chercher des individus. Le pistage renforce les liens et la complicité entre le maître et le chien. Cela permet au chien de reconnaître, mémoriser et poursuivre une odeur humaine. La socialisation est également un élément indispensable de l’éducation d’un chiot de sauvetage.  Pour être secouriste en mer ou en montagne, un chien doit être sociable envers ses congénères et avec les humains. Il est également important d’établir une bonne relation entre le maître-chien et le chien. Pour réussir, le chien doit être plus obéissant et son maître plus compétent.