Une acquisition immobilière est un projet de grande envergure qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour éviter les mauvaises surprises après l’achat, il est préférable de prendre toutes les précautions nécessaires pour se protéger de tous les vices cachés qui peuvent apparaître une fois l’achat conclu. C’est la raison pour laquelle, une expertise avant achat immobilier est toujours préconisée. Cette démarche est payante, mais indispensable. Quelles sont les véritables raisons d’une expertise immobilière avant l’achat ? Quelques éléments de réponse dans cet article.

L’achat pré acquisition : pourquoi est-ce important ?

Acheter un bien immobilier est un projet mûrement réfléchi. Le marché de l’immobilier connaît une importante fluctuation, incitant les propriétaires à proposer un prix largement supérieur à celui du marché. Il faut donc rester prudent pour ne pas regretter l’achat par la suite. Pour vérifier la pertinence du logement, que ce soit un appartement ou une maison, il est primordial de faire une expert avant acquisition. Cela permettra d’éviter les litiges, mais également de mener une négociation équitable. Il permet également de prévenir des anomalies qui peuvent survenir. En effet, les futurs acheteurs ne remarquent pas toujours les défauts de la maison qu’après avoir aménagé dans la maison. Ces défauts peuvent pourtant coûter cher, ce qui pourrait avoir un impact sur la valeur finale de la maison. L’expertise avant acquisition est très préconisée surtout pour les maisons anciennes, mais également applicables pour les maisons neuves. Des défauts de construction peuvent être indécelables au moment de la première visite. L’expertise permettra également de connaître la valeur actuelle du marché immobilier pour vous aider à conclure une bonne affaire. Si vous voulez plus d’informations ce sujet, cliquez ici.

À qui confier l’expertise immobilière avant achat ?

Même s’il n’y a aucune législation qui détermine le métier de l’expertise immobilière, il est toujours conseillé de demander à un expert de le faire. Il pourra proposer une prestation plus fiable et plus pertinente. L’idéal, c’est de s’adresser donc à un expert en estimations immobilières. Celui-ci a été formé spécialement pour réaliser des audits en se basant sur des documents juridiques et techniques en plus de sa visite sur le site à expertiser. Les banques et les entreprises de crédits se fient plus à leurs expertises lors d’une demande d’un crédit immobilier ou d’un prêt hypothécaire. Le courtier en immobilier dispose également des compétences nécessaires pour rédiger un rapport d’expertise immobilière. Cependant, il faut prendre le temps de choisir avec soin son courtier pour que son analyse n’oriente pas le prix, même si cela avantage l’acheteur. Il faut contacter un courtier en immobilier titulaire d’un brevet en tant qu’expert immobilier. Un architecte peut aussi prendre en charge un diagnostic avant acquisition. Son expertise se basera uniquement cependant sur la construction. Vous pouvez faire appel à son savoir-faire si le bien que vous voulez acheter nécessite encore quelques travaux de réparation.

Comment se déroule une expertise immobilière ?

Après la réception de la lettre de mission, l’expert formalise la mission. Ce contrat est obligatoire selon les termes de la charte de l’expertise, pour justifier la finalité de l’expertise. Elle détaille le rôle de l’expert et les missions qu’il devrait effectuer. Il procède ensuite à la visite du site à expertiser pour s’imprégner de l’environnement et pour découvrir le bien. Il procède à l’étude à toutes les pièces qui constituent la maison. Il effectuera également quelques recherches au niveau des services d’urbanismes, de la publicité foncière et juridique. Pour qu’il puisse faire l’expertise correctement, le demandeur doit présenter une étude de pollution et une attestation de mise en conformité du bien. Sans cela, l’expertise ne sera pas assez pertinente. Une fois la mission terminée, l’expert rédigera son rapport en conformité avec la charte de l’expertise, sans cela, son travail ne servira à rien. Il délivre ensuite son rapport contre le paiement de sa mission. Il ne faut pas confondre estimation et expertise. Un expertise acquisition immobilière peut-être demandée par le service fiscal pour savoir la valeur d’un bien. Si l’estimation immobilière consiste surtout à déterminer le prix de vente approximatif d’un bien immobilier, l’expertise immobilière sert à apporter la valeur vénale du bien.