Maçonnerie et choix techniques : quel est leur impact sur le coût d’une maison ?

Maçonnerie

Publié le : 25 juillet 20236 mins de lecture

Plusieurs éléments sont pris en compte dans le cadre de la construction d’une maison, et chacun a un impact certains sur le coût de réalisation. En l’occurrence, il est important pour les propriétaires de connaître ces éléments, ainsi que les effets de chaque rubrique sur le coût. Il s’agit d’un investissement énorme influé entre autres, par les choix techniques, ainsi que la maçonnerie, d’où ces informations pour mieux affiner le budget alloué au projet.

L’impact de la maçonnerie sur le coût d’une maison

La construction d’une maison neuve doit tenir compte de plusieurs éléments depuis la conception jusqu’à la réception définitive, surtout dans le cadre de l’établissement du budget. Du côté de la maçonnerie, découvrez les différentes prestations influant sur le prix.

Un maçon est appelé à élever des murs, mais il est aussi possible qu’il intervienne sur la démolition. Il se charge également de la réalisation de chape et dalle en béton pour la surface au sol, ainsi que de la construction d’un mur en briques ou en parpaings. Sinon, la création de fondations d’une maison, ainsi que l’ouverture d’un mur porteur relèvent également de ses compétences. Tous ces travaux de maçonnerie sont réalisés au coût par mètre carré, coût de la main d’œuvre inclus ou exclus en fonction de l’accord. Dans le cadre de la réalisation de ces travaux, le coût peut aussi varier selon la localisation géographique. Quant à la durée d’exécution, elle dépend de l’accessibilité de la zone de travaux et de la préparation du terrain pour travailler.

Tous ces éléments influent sur le coût d’une maison, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une nouvelle construction. Toujours est-il que si vous suivez ce lien, vous aurez plus de détails y afférents.

L’impact des choix techniques sur le coût d’une maison

Au même titre que les travaux à réaliser, le coût de construction d’une maison est également conditionné sur les choix des matériaux, qui font partie intégrante des choix techniques.

En premier lieu, la nature du terrain représente un facteur important dans le coût de la réalisation. Cela résulte du fait que la complexité des travaux réside dans cette nature de terrain. Au même titre, les matériaux utilisés font varier les prix au niveau de la construction.

Effectivement, les techniques adoptées par les maçons changent en fonction des matériaux, et de la même manière, la durée aussi varie en fonction de ces éléments. Le niveau de difficulté se ressent au cours des travaux, notamment lors de l’élévation des murs de façade, ou encore à l’intérieur de la maison. A titre d’exemple, il y a un énorme écart pour la construction d’un mur en fonction des matériaux. Voici quelques indices à retenir pour la construction d’un mur, que vous pouvez aussi trouver sur maisons-mca.com :

Matériaux

Prix de construction par mètre carré

Parpaing

50 à 100 €

Briques

70 à 120 €

Béton (cellulaire ou banché)

50 à 70 €

Pierre naturelle

40 à 120 €

Pierre reconstituée

10 à 50 €

A noter que ces prix incluent uniquement le coût des fournitures et des matériaux, d’où la nécessité d’y ajouter le coût de la main d’œuvre.

Les autres points influents sur le coût d’une maison

La maçonnerie classique coûte forcément moins chère par rapport aux blocs garnis d’isolant et montés sur un joint fin. Mais investir dans l’immobilier neuf permet de mieux choisir ses impératifs et d’adapter son projet à son budget et besoins.

De la même manière, le choix du chauffage, qui relève des choix techniques impacte sur le coût. En témoigne le coût d’une installation de chaudière à gaz qui est nettement moins cher par rapport à une pompe à chaleur double service. Néanmoins, le coût à l’acquisition est rapidement amorti en fonction de la performance de la maison plus tard.

Sinon, au niveau des matériaux, le coût est également variable selon la qualité et la performance. Ainsi, une maison en béton cellulaire sera plus chère qu’une maison en briques, mais elle sera plus performante dans la mesure où elle bénéficie d’une isolation thermique élevée pour faire baisser les factures d’énergie plus tard.

De la même manière, les maisons à ossature bois représentent un grand investissement en comparaison des villas en parpaings, mais la rapidité d’exécution sert de compensation pour limiter les frais.

Bref, que ce soit pour réaliser des travaux de rénovation ou pour construire une nouvelle maison, vous pouvez toujours vous informer auprès de votre mairie pour pouvoir bénéficier de réduction. Certaines situations permettent de profiter d’un taux réduit pour les travaux de maçonnerie, surtout s’ils sont associés à l’amélioration des performances énergétiques du logement et de l’isolation. Seulement il faudra obligatoirement avoir recours au service d’un maçon certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).


Plan du site