La période de préparation d’un concours est une période cruciale pour chaque étudiant. La réussite aux examens dépend essentiellement des révisions faites au cours de l’année. Mais il existe également des méthodes utiles à mettre au point avant la date butoir. Pour ce  faire, l’équipe de PGE PGO a élaboré quelques conseils très importants à appliquer pour réussir les épreuves écrites.

Bien vérifier les lacunes

Il est tout à fait naturel pour un étudiant de ne réviser que les leçons qui lui plaisent. Mais le vrai problème avec ce genre de méthode, c’est que pendant les concours, les autres leçons se retrouvent également dans le sujet. C’est pour cela que l’équipe de pge pgo conseille de toujours vérifier, pendant les révisions, si des matières ou des programmes scolaires se retrouvent négligés. Afin de faciliter les études, il est possible de créer une fiche où chaque élément du programme y est inscrit. Cette fiche permet d’analyser les leçons que l’élève n’a pas encore révisées. Elle aide également à remarquer les points où il n’y est pas du tout à l’aise. C’est aussi avec cette fiche que l’étudiant préparera un planning de matières à étudier. Le but étant de combler les lacunes dans certaines matières obligatoires du concours. Pour plus d’information à propos de la préparation aux examens des grandes écoles, le site www.pge-pgo.fr offre de plus amples détails et conseils sur les méthodes à suivre.

Entrainement sous forme de concours

Plus le temps avance, plus les préparatifs doivent ressembler à un vrai concours. C’est pour cela que PGE PGO recommande de réaliser des exercices avec des annales ou ceux du type concours. Cela a pour but de se mettre à l’aise pour le jour J. Le mieux avec ces exercices, c’est de terminer chaque sujet dans les temps donnés à chaque épreuve ou le terminer en avance si possible. Une fois les épreuves finies ainsi que les corrections terminées, l’idéal est de relire les erreurs de chaque matière dans le calme le soir. Le but est de s’améliorer avec les axes de difficultés. Pour cela, il faudra les refaire après quelques jours, avec la même ambiance de concours que la précédente (pour certains exercices, il est parfois possible de les refaire trois ou quatre fois d’affilée avant de les maitriser).

Un rythme de travail constant durant la préparation

Suivre un rythme de travail constant pour que cela devienne une routine reste également essentiel. Pour le réaliser, il est impératif de créer un planning quotidien avec les leçons à apprendre et des exercices à réaliser chaque jour. Mais il faut surtout que l’emploi du temps soit réaliste pour éviter la fatigue ou le découragement. L’emploi du temps doit diversifier les matières à étudier pour éviter la monotonie (tout en gardant en tête l’importance de certaines matières durant le concours). Pour cela, le mieux est de s’exercer sur les plus grosses matières pendant la journée et le soir avec les petites (qui possèdent un plus petit coefficient durant le concours). Suivre ce planning chaque jour permettra de s’entrainer efficacement avant le jour J, mais enlève également le stress des examens.