Pour poursuivre ses études au sein d’une école de commerce, l’étudiant doit tout d’abord passer un concours oral et écrit. La plupart du temps, ces institutions privilégient les candidats ayant une forte personnalité et ayant eu des résultats scolaires satisfaisants. En France, près de 200 écoles de commerce sont en activité. Cet article vous développera les raisons d’une telle réussite et vous délivre un certain nombre de motivations pour vous faire une idée de vous y lancer à votre tour.

Décrocher facilement un emploi

Les diplômés d’école de commerce à Paris continuent à enregistrer un taux d’insertion élevé dans le monde professionnel même en ces temps de crise. De plus, ils ont une forte chance d’accéder à des emplois à haute responsabilité, ce qui profite bien à leur bulletin de paie. D’après l’enquête menée par la conférence des grandes écoles, la plupart des étudiants issus d’un business school décrochent un emploi quelques mois après l’obtention de leur diplôme. Bon nombre de ces opportunités professionnelles concernent les emplois CDI (contrat à durée indéterminée).

Il faut dire que ces établissements se particularisent par le fait qu’ils accordent une attention particulière à l’insertion professionnelle de leurs étudiants. Les formations qui y sont dispensées sont beaucoup plus orientées vers la pratique professionnelle. Les intervenants dans les cours sont majoritairement des cadres. De l’autre côté, les étudiants ont l’opportunité d’effectuer de longues périodes de stages dans des entreprises d’envergure.

En outre, les institutions en commerce proposent des cursus organisés généralement autour de deux ans de tronc commun accompagné d’un an de spécialisation. Aussi, les business school proposent des cursus plus transversaux abordant les questions d’entrepreneuriat, de gouvernance, de leadership, de responsabilité sociale, etc. Bien entendu, c’est une palette très intéressante qui rend l’entrée professionnelle des étudiants sur le marché de travail très facile.

Être connu rapidement de l’univers de l’entreprise

Les écoles de commerce sont parfaites pour ceux qui souhaitent toucher du doigt la vie professionnelle le plus tôt possible. Dans ce cas, la multitude d’ateliers CV et des forums de recrutement organisés au sein de ces établissements facilitent l’immersion professionnelle de ces étudiants. Ces derniers bénéficient également du coaching personnalisé et du speed-dating avec de nombreux recruteurs. Dans ce cas, les écoles de commerce à Paris sollicitent les sociétés à venir présenter leurs métiers dans les campus.

Autant dire également qu’une école de commerce alternance offre aux étudiants une possibilité d’enchainer les périodes de formation et les périodes en entreprise afin d’acquérir des connaissances théoriques et de réaliser des études de cas dans des entreprises.

Les écoles de commerces sont en outre très connues à cause de leur adaptabilité. En effet, plusieurs formations focalisées dans des domaines d’activités divers y sont dispensées qui en font des sortants en école de commerce des profils fortement plébiscités des recruteurs dès leur diplôme en main.

Choisir une école de commerce Paris peut paraitre une meilleure solution pour les étudiants hésitants, mais qui désirent tester un large panel de domaines avant de se propulser davantage dans une carrière précise. Autrement dit, les diplômés issus de ces institutions sont majoritairement des professionnels en matière de commerce international, en marketing, en RH, en finance, en gestion voire en management.

Avoir accès à des études internationales

À l’heure actuelle, le séjour à l’étranger parait quasi essentiel pour obtenir son diplôme. Cela peut se présenter sous forme d’un séjour ou d’un stage sur un campus dédié ou encore d’un échange en université.

Par ailleurs, nombreuses sont les universités qui préfèrent investir dans les antennes à l’étranger. Cela permet aux étudiants d’accomplir l’ensemble de son cursus sans pour autant sortir de son territoire.

Entre la deuxième et la troisième année d’études, les étudiants issus d’une école de management ont la possibilité de prendre une période de césure. Cette option qui dure habituellement durant une année offre aux étudiants une opportunité de prolonger encore leur expérience.

En réalité, le dépaysement débute sur le campus des écoles de commerce accueillant les étudiants issus des quatre coins du monde. Dans cette optique, des professeurs non francophones dispensent les cours en anglais à partir de la deuxième année. À noter que le nombre d’établissements qui proposent un cursus en d’autres langues (espagnol, allemand ou anglais) ne cesse d’augmenter.