Posséder un spa à son domicile présente de nombreux avantages. Symbole du bien-être et de la détente, la baignoire à remous offre également un espace convivial. De plus, elle contribue à l’amélioration esthétique de l’habitation. Néanmoins, quelques critères doivent être pris en compte avant l’aménagement de ce bassin.

1. Connaître les différents types de spa pour définir son utilisation

De nombreux modèles de bain à remous existent. Différentes options sont proposées par ces produits. En l’occurrence, le spa thérapeutique présente un système d’hydrothérapie qui est idéal pour un usage médical. Il convient aux individus qui souffrent d’une douleur musculaire. Le spa convivial est destiné à tous, il est composé de nombreux sièges. De plus, il peut adapter la profondeur de l’eau pour les enfants.

Doté de plusieurs assises ainsi que d’une option thérapeutique, le spa ludique propose également d’autres fonctionnalités comme la chromothérapie. Le spa de nage constitue une alternative entre la piscine et la baignoire à remous. Il possède une large surface qui permet de nager à contre-courant. En outre, ces bassins présentent un système de massage similaire. Les jets sont de différentes tailles, ils diffusent l’air qui, en contact avec l’eau, crée des bulles.

Après avoir défini ses fonctionnalités et opté pour la baignoire à installer, la fréquence de son utilisation influe sur le choix du filtre pour spa. Il en est de même pour la sélection des produits qui sont employés pour maintenir l’hygiène de cet espace de détente.

2. Délimiter l’emplacement de la baignoire en fonction de sa taille

Avant d’aménager un spa, l’étude de son emplacement constitue un point primordial. En effet, pour un bassin placé à l’extérieur, l’intéressé doit choisir un endroit calme et éloigné du regard de ses voisins. L’espace doit également être aéré pour éviter l’apparition de moisissure sur la baignoire. Cette condition est aussi valable pour le spa d’intérieur. En outre, le sol doit être stable et solide pour soutenir la pression exercée par le bassin rempli d’eau.

Par ailleurs, la dimension du bain à remous détermine également sa localisation. Elle est définie en fonction du nombre de personnes que le jacuzzi peut accueillir. Principalement de forme carrée, les spas standards comprennent entre 3 et 4 places. Néanmoins, ce bassin peut posséder jusqu’à 12 assises. Il peut mesurer entre 2 m x 1.60m et 6 m x 2,50 m. Il est à noter qu’il peut être encastré, enterré, ou installé hors du sol.

Ainsi, installer un spa nécessite un espace conséquent. L’intéressé doit définir son usage et vérifier son poids. Cet emplacement doit également permettre à l’utilisateur d’accéder au système de filtration en vue de son entretien.

3. Penser à l’isolation et au système de chauffage

Un bassin à remous bien isolé permet de faire une économie d’énergie conséquente, car le spa consomme beaucoup d’électricité. Deux catégories d’isolation existent. Notamment, l’isolation réalisée avec des feuilles d’aluminium réfléchissantes qui sont posées entre la coque et l’habillage de la baignoire. En outre, elle peut être effectuée à l’aide d’une mousse isolante qui est intégrée à la plomberie du spa.

Le choix du matériau qui le compose lui donne aussi la possibilité de consommer moins. Il permet d’accroître l’isolation du bassin. Tels sont le cas pour le bois et le matériau composite. Par ailleurs, le jacuzzi doit posséder un système de chauffage qui offre la possibilité de chauffer et maintenir une température ambiante de l’eau. Le chauffage électrique ou l’échangeur thermique constituent les accessoires pour spa à cet effet.

4. Prioriser l’entretien de la baignoire à remous

En principe, le spa est composé d’un système automatique qui permet une filtration de l’eau. Entre autres, les cartouches de filtration assainissent machinalement la baignoire à remous. Ils donnent la possibilité de maintenir la propreté de l’eau. Néanmoins, ce liquide doit être remplacé tous les trois mois. Par ailleurs, les cartouches nettoient et entretiennent le système de pompe. Ils comprennent une filtration à sable et un filtre à diatoméesCes filtres permettent de prolonger la durée de vie du bassin. Ils peuvent être nettoyés avec un jet d’eau puissant ou avec de l’eau de javel. Cependant, cette procédure accélère leur usure. Le bicarbonate de soude mélangé avec l’eau donne la possibilité de nettoyer les filtres en polyester sans les abimer.

Néanmoins, une maintenance régulière du spa est de mise, car les bactéries peuvent se proliférer rapidement. Outre le système de filtration intégré dans la baignoire, des produits d’entretien peuvent être utilisés. Il s’agit de désinfectants qui offrent la possibilité de traiter l’eau du bassin. L’usage du chlore, du brome ou de l’oxygène actif permet d’éliminer les microbes dans l’eau. Son pH préserve l’efficacité de ces produits, il doit être régulièrement vérifié.