Opter pour une chaudière électrique est une démarche vivement encouragée. Cependant, même si l’on est convaincu que cet appareil comporte de nombreux avantages, des interrogations restent présentes notamment en ce qui concerne l’installation du dispositif. Dans cet article, vous trouverez 5 choses que vous devez absolument savoir avant de passer à l’action.

1. Le choix de votre chaudière doit répondre à des critères précis

Avant d’installer votre chaudière électrique, vous devez bien comprendre son mode de fonctionnement. Ces informations vous permettront de choisir parmi les appareils proposés par les fabricants le modèle qui correspond à vos besoins. Tout d’abord, cette chaudière fonctionne grâce à des résistances électriques qui baignent dans l’eau. Ces composants produisent de l’eau chaude qui sera diffusée dans le circuit de chauffage. La conduction est assurée par des tuyaux qui acheminent l’eau chaude vers les émetteurs de chaleurs conçus pour chauffer le logement. Vous pouvez choisir d’installer un plancher chauffant ou des radiateurs même si de nombreux usagers décident d’alterner ces 2 calorifères. La puissance de votre chaudière doit être choisie en fonction de critères comme la superficie de la maison et vos besoins en chauffage.

2. Un équipement à fort rendement et facile à installer

Avec cette chaudière, la consommation d’électricité est optimisée. Cela signifie que tout au long de son fonctionnement, l’appareil ne perd pas d’énergie. De plus, il est compatible avec tous les systèmes hydrauliques. Que vous décidiez d’opter pour des planchers chauffants ou pour des radiateurs, vous obtiendrez un rendement pouvant atteindre, avec certains modèles, 95%. Par ailleurs, une chaudière électrique est facile à installer. Contrairement au modèle à gaz, l’intervention d’un professionnel n’est pas obligatoire. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de choisir un emplacement à proximité d’une alimentation électrique. Vous n’aurez besoin ni d’une cuve de stockage ni d’un évacuateur puisque la chaudière n’émet pas de fumée. La chaudière sera ensuite posée au sol ou accrochée au mur.

3. Bien connaître les étapes d’installation de la chaudière

L’installation d’une chaudière qui fonctionne à l’électricité est, comme évoqué plus haut, une démarche toute simple. Vous toutefois bien comprendre les étapes de la mise en œuvre d’un chantier en dépit de son niveau de complexité. Dans un premier temps, commencez par choisir l’emplacement du dispositif. Optez pour un endroit accessible, propre et sec. Ces critères garantissent le bon fonctionnement et la longévité de la chaudière. 

Comme il s’agit d’un équipement discret et peu encombrant, vous pouvez le poser vous-même même si vous n’avez pas d’expérience spécifique dans l’installation des appareils de chauffage. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de le brancher sur l’installation hydraulique et électrique de votre habitat. Une fois que l’appareil est en place, vous pouvez l’activer et choisir le degré de chaleur que vous souhaitez avoir dans votre logement.

Nous vous conseillons de choisir une chaudière équipée d’un thermostat. Ce système de régulation permet de contrôler l’intensité de la chaleur. Pour finir, mettez la chaudière en marche afin de vérifier le bon fonctionnement de l’installation.

4. La vérification du raccordement est une étape essentielle de l’installation

Le raccordement électrique est la dernière étape de l’installation. Lisez bien le mode d’emploi fourni avec la chaudière pour vous assurer que le câblage répond aux normes européennes et françaises. En cas de fortes tensions, la proximité de l’appareil avec une prise terre est essentiel et sécurisant pour un usage optimal de votre appareil. Une bonne installation électrique doit être protéger par un disjoncteur. Vous réussirez alors à couper le courant si vous constatez un problème de tension. Nous insistons sur l’importance de bien vérifier le raccordement du dispositif aussi bien système électrique qu’au système hydraulique. Ces vérifications sont incontournables avant d’allumer votre chaudière. Si vous ne comptez pas faire appel à un professionnel, vous pouvez toujours demander conseil à votre fournisseur d’électricité.

5. Certaines astuces permettent de réduire la consommation d’électricité

En adoptant les bons gestes, vous pouvez faire baisser votre facture d’électricité et bénéficier d’économies pouvant atteindre 25 %. Consultez les offres d’électricité proposées par votre fournisseur pour pouvoir les comparer. Mais cette démarche n’est pas le seul moyen de payer moins. Baissez votre chaudière d’1 degré une heure avant de dormir. Réduisez de 3 degrés si vous quittez votre maison pour une longue durée, notamment pour aller faire les courses ou pour vous rendre au travail. Nous vous recommandons aussi de ne chauffer que les pièces utilisées comme les chambres à coucher et le séjour. Chaque degré de chauffage en moins correspond à une économie d’électricité de 7%.