Comme de nombreux salariés en quête d’indépendance, vous aussi, vous rêvez de devenir votre propre chef. Vous avez une idée de business et désirez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale. C’est un très beau projet. Toutefois, avant de quitter le salariat et de créer votre entreprise, vous devez vous préparer. En effet, les obstacles ne manquent pas. Et si vous souhaitez vous frayer un chemin vers la réussite, il vous faut dépasser. Pour vous aider, voici tout qu’il faut savoir avant de devenir entrepreneur.

1. Les risques et les difficultés sont réels et présents

La création d’entreprise est une aventure qui n’est pas sans risques. Il ne suffit pas d’effectuer les démarches administratives nécessaires comme la domiciliation d’entreprise pour ensuite commencer à réaliser des profits. Selon les statistiques, plus de 5 entreprises sur 10 ferment leurs portes avant leur sixième année d’existence. Aussi, dès le départ, vous devez être prêt à affronter les obstacles et bien vous préparer puisque les possibilités d’échec sont réelles. Afin de limiter les risques, la première chose à faire est de réaliser une étude de marché. Cette étape est cruciale pour augmenter vos chances de réussite. Elle consiste à collecter des informations relatives au marché sur lequel vous comptez vous lancer, et par la suite, à les analyser. À l’issue de cette étape, vous devez connaître les caractéristiques du marché : les concurrents, les clients à cibler, etc. Ce qui vous permet de bien préparer votre stratégie marketing.

2. La liberté et les bénéfices ne viennent pas tout de suite

Devenir entrepreneur, c’est être libre dans l’organisation de son emploi du temps et dans la prise de décisions. Pour certains secteurs d’activité professionnelle, il est même possible de travailler tout en voyageant. Cette liberté procurée par l’entrepreneuriat est une des raisons qui incitent les salariés à entreprendre. Toutefois, sachez que créer une entreprise ne vous fera pas rapidement libre. Par ailleurs, vous ne serez pas tout de suite riche. Vous devez travailler énormément au début de votre activité pour augmenter votre chance de succès. Il vous faut même faire des sacrifices, par exemple, en mettant entre parenthèses les sorties avec vos amis, ou encore vos loisirs. Vous serez même amené à investir vos économies personnelles dans le lancement et le développement de votre entreprise.

Par ailleurs, en début d’activité, vous aurez plusieurs charges sociales et autres à supporter comme les dettes, le paiement de vos fournisseurs, les salaires de vos employés, les cotisations sociales, etc. Ainsi, durant les premières années d’exercices, vos bénéfices pourraient être moindres comparés à vos gains lorsque vous étiez salarié. Puis, avec de la détermination, du travail intensif ainsi que de la motivation, vous allez réussir progressivement à générer un chiffre d’affaires plus élevé.

Vous devez réaliser un business plan pour que vous puissiez avoir une vision globale des besoins financiers de votre entreprise. Ce document doit faire figurer, entre autres, votre plan de financement, votre plan de trésorerie, et votre compte de résultat prévisionnel. Le business plan est également indispensable pour obtenir des financements. Vos futurs partenaires analyseront son contenu pour s’assurer de la viabilité de votre projet de création d’entreprise.

3. Des impacts sur votre vie personnelle

L’entrepreneuriat aura également des impacts sur votre vie familiale et personnelle. En effet, vous serez amené à travailler plus durant les premières années du lancement de votre projet. Outre les nombreuses heures de travail, il vous faut également gérer vos différents rendez-vous professionnels. Votre présence est donc constamment nécessaire. Pour ne pas succomber à la pression et au stress, il est nécessaire de savoir aménager votre agenda. Malgré vos différentes responsabilités, accordez-vous des moments pour décompresser et pour passer du temps en famille ou avec les gens que vous appréciez.

Puis, afin que vous puissiez bien suivre l’évolution de votre chiffre d’affaires, il est conseillé de créer un compte bancaire professionnel. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est un moyen efficace pour séparer votre patrimoine personnel du patrimoine professionnel. Le choix du siège social de votre entreprise est également crucial si vous ne souhaitez pas que votre vie professionnelle empiète trop sur votre vie privée. Pour certaines activités, domicilier son entreprise chez soi est réalisable. Certes, c’est un choix économique. Toutefois, cela signifie que vous allez recevoir chez vous vos courriers administratifs, vos clients contents ou pas…

4. Les erreurs à éviter

Connaître les erreurs à éviter vous aidera à réussir votre projet. D’abord, évitez de vous lancer seul si vous ne connaissez rien à l’univers entrepreneurial. Vous devez savoir vous entourer de professionnels pour réussir toutes les étapes relatives à la création de votre entreprise. Par exemple, il se pourrait que vous vous sentiez perdu face aux différents statuts juridiques ou formes juridiques existantes. Toutefois, cette étape est cruciale puisqu’elle aura des conséquences sociales, fiscales et administratives sur votre entreprise. Pensez alors à vous faire accompagner par des personnes compétentes dans la réalisation de votre projet. Puis, n’attendez pas que vous soyez entièrement prêt pour vous lancer. Vous ne le serez jamais puisqu’il y aura toujours des hésitations, des obstacles qui vous décourageront… Étudiez bien votre projet, et si vous y croyez, n’hésitez plus !