Obligation légale incombant aux usagers depuis des décennies, l’assurance auto doit être à jour pour tout véhicule roulant à moteur. L’existence du document attestant la souscription est demandée lors des contrôles par les autorités. Les formules proposées par les différentes compagnies semblent intéressantes, rendant le choix difficile. Les automobilistes se posent autant de questions, comme comment trouver le meilleur rapport qualité-prix parmi toutes ces garanties. Justement pour aider les usagers, découvrez les critères à considérer pour pouvoir bien choisir.

Prendre connaissance des garanties suggérées et comparer les offres

D’une manière générale, les assureurs proposent trois niveaux de couverture aux usagers. Une fois la garantie à souscrire définie, la personne doit user d’un comparateur d’assurance auto pour identifier l’offre qui répond le mieux à ses besoins. La garantie de base qui est obligatoire pour tous les véhicules est la responsabilité civile. Dans le cas où un sinistre surviendrait, cette formule couvre les dommages causés aux tiers. L’autre possibilité qui se présente aux usagers est la garantie intermédiaire. Ce contrat d’assurance auto inclut la base qu’est la responsabilité civile, ainsi que d’autres garanties, comme la couverture en cas de catastrophes naturelles, d’incendie, de bris de glace et de vol. Les options qui sont ajoutées dépendent généralement de chaque compagnie et de leurs offres.

L’assurance auto tous risques est la plus complète, car normalement elle prend tout en charge. La base, les compléments suggérés dans la garantie intermédiaire et d’autres formules constituent ce type de contrat. Après la définition du niveau de garantie à souscrire, l’automobiliste doit commencer la comparaison des propositions des compagnies qui l’intéressent.

Vérifier minutieusement la proposition d’assurance avant de s’engager

Le contenu des propositions d’assurance fournies par les compagnies est un critère de choix important. Les documents délivrés par ces professionnels sont une fiche mentionnant les garanties et le prix de l’assurance, ainsi qu’une notice avec tous les détails ou un exemple de contrat avec ses annexes. Leur lecture et l’analyse des formules suggérées doivent se faire avec attention. Les éléments les plus importants qui peuvent influencer le choix sont la franchise, les clauses d’exclusion et les limites des garanties. En cas de sinistre, la prise en charge par l’assureur est limitée à un certain seuil et le montant qui reste revient à l’adhérent, il s’agit de la franchise. L’idéal est d’avoir une franchise très faible pour ne payer qu’une somme modique en cas d’incident, mais pour obtenir une telle valeur, la prime est sûrement élevée.

Les clauses d’exclusion et les limites de garanties doivent être mises en exergue pour que le futur adhérent puisse les constater dès le premier coup d’œil. Ne serait-ce que cette façon de faire apparaître ces informations doit déjà donner une idée de la transparence de la compagnie. Ces éléments doivent être bien apparents et écris en bonne et due forme pour éviter les mauvaises surprises au cours du contrat. En cas de doute ou d’information non comprise, le mieux est de toujours demander davantage d’explication. Normalement, les assureurs sont tenus de répondre clairement aux différentes questions et sollicitations de leurs prospects pour ne pas les induire en erreur. Dans tous les cas, la précipitation n’est pas la manière idéale d’agir pour trouver une meilleure assurance auto.

Reconnaître son profil pour choisir la bonne garantie

Les conducteurs doivent savoir que les compagnies d’assurances étudient leur profil avant de leur proposer une offre. Pour éviter les surprises et pour avoir une idée des formules que les professionnels peuvent suggérer, le mieux pour l’automobiliste est d’évaluer sa situation et sa façon de conduire. Les éléments considérés par les assureurs sont, entre autres, l’ancienneté du permis, la profession, l’âge, l’expérience de conduite et les antécédents. Les jeunes conducteurs représentent un certain risque, raison pour laquelle les compagnies leur infligent des primes élevées. La situation est la même pour les conducteurs qui ont déjà fait l’objet d’une suspension ou d’un retrait de permis ou qui ont eu des accidents.

Particulièrement pour les jeunes conducteurs, le mieux est de s’inscrire comme étant un conducteur secondaire ou occasionnel est l’option la plus avantageuse. Quant au profil à risque, avec ses méfaits au volant, trouver une compagnie spécialisée est de rigueur pour pouvoir souscrire une assurance auto.

Inclure des garanties optionnelles dans le contrat

Un véhicule assuré avec la formule de base ne suffit pas toujours. En analysant bien ses besoins et son profil, l’intéressé peut inclure les garanties optionnelles dans ses contrats et avoir ainsi une assurance sur mesure. Ce système peut s’avérer moins onéreux que l’assurance auto tous risques. Sont parmi les options à choisir la garantie pour les objets transportés, le véhicule de remplacement et la panne zéro kilomètre.