L’assurance automobile, comme chacun le sait, a un caractère obligatoire: on ne peut avoir un véhicule en circulation qui ne soit assuré, car le risque doit impérativement être couvert, ne serait-ce que pour protéger les autres usagers de la route. Dans certaines circonstances, ce n’est pas un contrat standard que l’on va viser, soit parce que l’on souhaite une couverture spécifique soit parce qu’on a été résilié par son assurer et qu’il faut une solution immédiate de transition. Il y a donc un marché de l’assurance temporaire et il est souhaitable de se livrer aux mêmes comparaisons que pour les autres contrats, si l’on veut se garantir un bon rapport qualité/prix. Faire jouer la concurrence est toujours à l’avantage de l’assuré. L’assurance auto temporaire prévoit une couverture spécifique, paramétrable aussi selon l’usage et la durée qui est prévue.

Les caractéristiques d’un contrat temporaire d’assurance: s’assurer sur le strict nécessaire

Il ne faut pas s’en cacher, les tarifs pratiqués par les assureurs pour les contrats temporaires ne sont pas les plus attractifs. Comme le contrat est de courte durée, l’assureur ne pourra rentabiliser à travers le temps les prestations qu’il pourrait avoir à verser. C’est donc une prise de risque supérieure pour lui, d’où une tarification adaptée. Le meilleur moyen de traiter cette situation est de limiter le contrat aux couvertures minimales indispensables. Comme toujours, les assureurs auront tendance à fournir des protections pouvant paraitre superflues. Selon les cas de recours à ces contrats, on s’aperçoit que les prestations versées étant limitées, il n’est pas forcement utiles d’engager des primes trop importantes pour s’assurer. La responsabilité civile est un minimum, et en général les contrats se limitent à la couverture au tiers. A ce niveau de couverture peut être parfaitement suffisant pour un usage très réduit. Si par exemple un véhicule est immobilisé pendant 11 mois de l’année, servant que mois d’août par exemple, pour faire des petits trajets, le risques d’accidents et bien sûr extrêmement réduit. Une assurance ou Tiers, pour la période où il est utilisé, peut être tout à fait suffisante. Cet exemple fait partie des cas de figure dans lesquels on peut avoir recours à une assurance auto temporaire.

Les cas où l’on peut avoir recours à un contrat temporaire d’assurance

Le contrat temporaire va s’appliquer typiquement aux situations où l’assuré change de conditions: un assuré qui part en vacances pour deux semaines dans un pays pour lequel il n’a pas la garantie dans son contrat de base, pourra souhaiter établir une extension de garantie. Par exemple, une famille qui veut partir en Croatie et qui n’a pas dans son contrat de base ce pays dans sa couverture, pourra s’assurer temporairement pour Il pourra trouver les conditions optimales chez un autre assureur. Il peut ainsi prendre son véhicule et traverser l’Europe avec une couverture minimale. Peut être trouvera-t-il chez un assureur concurrent du sien les meilleures conditions au meilleur prix. Dans ce cas, il contractualisera une assurance de façon temporaire avec ce second assureur. De la même façon, si l’on souhaite importer un véhicule qui n’a pas encore son certificat d’immatriculation français définitif, on devra prendre une assurance temporairement pour couvrir le véhicule, le temps qu’il soit rapatrié sur le sol français et qu’il ait sa carte grise. La couverture peut être très courte, de quelques jours seulement, selon les prestataires et les conditions.

Le cas spécifique de la résiliation d’assurance: gérer la transition

Lorsque l’on subit la résignation de son assurance, on peut être pris au dépourvu. L’assureur peut vous résilier en cas de sinistre important ou suite à une succession de sinistres. C’est parce qu’il considère qu’il ne se retrouve pas dans l’équilibre entre les cotisations que vous versez et les sommes que vous percevez au titre des sinistres indemnisés. C’est le cas bien évidemment lorsque vous êtes déclaré responsable du sinistre. Suite à la résiliation de son contrat, l’assuré se retrouve dans une situation délicate, car il doit impérativement pouvoir assurer son véhicule. Un contrat temporaire permettra de gérer la période de transition. L’assuré peut utiliser son véhicule normalement et rechercher un contrat d’assurance à des conditions qui soient satisfaisantes pour lui, en faisant son étude de marché. Il est très important, même en cas de résiliation, de comparer les offres sur le marché et de se faire faire des devis personnalisées. L’assureur prendra toujours en compte l’historique assurantiel de la personne, pour établir la tarification de son contrat. Il faut faire jouer la concurrence pour trouver les meilleures conditions.

Contrat temporaire: faire jouer la concurrence dans son choix

C’est la même chose pour trouver le meilleur contrat d’assurance auto temporaire. Même si l’assuré peut être pris par le temps, il aura tout intérêt à faire quelques simulations sur Internet, pour trouver l’offre de contrat temporaire la plus adéquate. Certaines compagnies sont spécialisées dans des propositions de contrats temporaires très flexibles, démarrant sur une couverture de quelques jours. D’autres compagnies proposent uniquement des contrats temporaires à partir d’une durée d’un mois. Selon le besoin, selon les garanties qui sont couvertes, l’assuré pourra trouver différentes formules qu’il devra comparer. Faire jouer la concurrence va lui permettre de faire une réelle économie sur le budget de son assurance, ou éventuellement avoir des garanties supplémentaires qu’il n’avait pas anticipées, en restant compétitif dans la tarification proposée. Pour établir ce devis, l’assureur aura besoin de la carte grise du véhicule à assurer et également de l’historique d’assurance du conducteur. Ce document peut être transmis par le précédent assureur. Même si des garanties sont souvent plus limitées que dans un contrat traditionnel, il peut y avoir un éventail assez important de niveaux de garanties proposés. Il faut donc une étude précise sur le tarif, mais aussi sur la teneur des prestations rendues.