De nombreuses personnes commencent leur parcours d’investisseur immobilier à un jeune âge, ce qui leur permet d’en tirer des avantages à long terme. Cependant, être un jeune investisseur immobilier signifie également que vous pouvez être confronté à plusieurs obstacles et défis. Dans cet article, nous allons les stratégies permettant aux plus jeunes d’investir dans l’immobilier et de réaliser des gains croissants.

Trouver un courtier en crédits immobiliers

Un courtier en prêts immobiliers peut vous aider dans le processus financier de l’achat d’un bien immobilier rentable et vous indiquer les étapes à suivre pour vous mettre sur la bonne voie. Il peut se charger de trouver le prêt le plus adapté à votre situation, vous accompagner tout au long de la procédure de demande, vous aider à demander toute subvention ou incitation gouvernementale à laquelle vous pourriez avoir droit et vous tenir informé de l’avancement de la demande.

De votre côté, vous allez de voir faire quelques concessions afin de réaliser un investissement immobilier et mettre toutes les chances de votre côté que ce dernier devienne le point de départ d’un portefeuille consistant. Envisagez de faire quelques sacrifices temporaires qui vous permettront d’économiser de l’argent et d’être mieux préparé financièrement lorsque le moment sera venu d’acheter une maison neuve ou d’acheter un appartement. Voici quelques idées pour économiser de l’argent :

  • Partager la maison avec des amis
  • Vivre avec vos parents
  • Accepter un deuxième emploi occasionnel le week-end
  • Préparer vos propres repas plutôt que de commander au restaurant
  • Louer un logement à loyer réduit
  • Demander l’aide de vos parents

Avoir un courtier compétent d’une part et des économies d’une autre est le meilleur moyen d’assurer la réussite de votre projet immobilier que ce soit en décidant d’investir dans l’immobilier neuf ou ancien.

Considérer le projet comme un investissement à long terme

Pour acquérir un appartement, surtout s’il s’agit de votre première aventure immobilière, demander l’avis d’investisseurs expérimentés ne vous fera pas de mal. Au contraire, vous allez pouvoir apprendre d’autres investisseurs qui se sont lancés dans l’immobilier à un jeune âge ou qui ont commencé à investir avec un faible revenu. Ces investisseurs peuvent vous donner un bon aperçu de leur connaissance de l’immobilier, ainsi que des erreurs qu’ils ont commises et de la manière dont vous pouvez les éviter. Vous éviterez ainsi de tomber dans des pièges de novices, ce qui vous fera gagner du temps et de l’argent.

Bref, vous devez pensez à ce projet comme à un investissement à long terme. Il est facile de se laisser prendre à l’idée que vous allez voir des résultats immédiatement, mais l’investissement immobilier demande du temps et de la patience. L’immobilier n’est pas un investissement dans lequel vous verrez nécessairement les résultats souhaités immédiatement. Par conséquent, envisagez un plan d’investissement sur 10 à 20 ans lorsque vous commencez votre portefeuille.

Développer une stratégie d’investissement

Élaborez une stratégie détaillée en fonction du type de bien immobilier que vous envisagez d’investir, du montant que vous comptez dépenser et de toute autre attente, comme les réparations et l’entretien. Acheter un logement est une démarche plutôt vague. Pour gagner en clarté, précisez les caractéristiques de ce bien. Cela signifierait que vous commencerez par investir dans l’immobilier neuf ou ancien en fonction de votre capacité budgétaire. Voici une liste des stratégies d’investissement immobilier les plus courantes :

  • Accroissement du capital
  • Flux de trésorerie positif
  • Financement par le vendeur
  • Remise
  • Rénovation

A noter : La négociation est une compétence essentielle à acquérir en tant qu’investisseur immobilier. En sachant comment négocier efficacement, vous avez plus de chances d’acheter un logement au prix qui vous convient. Entraînez-vous à négocier afin d’avoir le dessus sur votre prochain investissement.

Avoir un historique de crédit impeccable

Plus que n’importe quel emprunteur, les jeunes sont soumis à une inspection détaillée par les banques. Les établissements bancaires se chargent de vérifier le comportement financier de ces demandeurs de crédit avant d’y consentir. Si vous souhaitez contracter un prêt pour vous lancer dans l’immobilier locatif, votre historique de crédit doit être irréprochable. Pour cela, payez toutes vos factures et tous vos prêts à temps. Si vous ne respectez pas toujours les délais de paiement, les prêteurs auront l’impression que vous risquez de manquer un paiement à l’avenir, ce qui réduit vos chances d’obtenir un prêt et d’entamer votre aventure sur le marché immobilier.