Entretien de toitures : 3 réflexes essentiels

Entretien de toiture

Publié le : 28 mars 20236 mins de lecture

Il est impératif de procéder à l’entretien de la toiture dans le but de la préserver. Dans le cas contraire, vous risqueriez d’observer des déperditions d’énergie, des infiltrations ou d’autres dégâts plus ou moins importants. De ce fait, prenez immédiatement les devants et envisagez un traitement régulier.

Un premier travail d’inspection

La préparation s’impose pour l’entretien des toitures. Vous devez faire votre sélection concernant le produit de traitement et vous trouverez votre bonheur en vous rendant sur le site pulvirex.fr. Vous avez non seulement besoin d’un liquide efficace pour imperméabilité et démousser le toit, mais également d’un pulvérisateur électrique pour plus de facilité. Puis lancez-vous dans la première étape du traitement des toitures avec une inspection visuelle des ardoises, des tuiles, des gouttières, etc. L’inspection visuelle reste nécessaire et au cours de cette étape, soyez vigilant en respectant toutes les règles de sécurité. Munissez-vous de chaussures antidérapantes, d’un échafaudage ou d’une échelle en adéquation avec le travail que vous êtes en train d’exécuter et pourquoi pas d’un harnais de protection. Si vous observez une accumulation des feuilles dans les gouttières, il est préconisé de les retirer manuellement. Si jamais certains éléments sont endommagés, nous vous recommandons vivement de procéder à leur remplacement. Sinon, ces éléments ne vont pas être réparés avec l’utilisation de produits de traitement et le risque d’infiltration est beaucoup trop grand. Si vous avez du mal à gérer vous-même ces manipulations, il est parfois judicieux de faire intervenir un professionnel pour entretenir le toit de sa maison.

Dans le même thème : Comment entretenir le toit de votre maison ?

Vigilance sur le démoussage de la toiture

Une fois la première inspection visuelle effectuée, vous passerez à la neutralisation des végétaux et plus particulièrement de la mousse, du lichen et des autres proliférations. Ces éléments se forment progressivement avec les aléas climatiques et l’alternance de la pluie et du soleil. Munissez-vous d’une brosse dure et utilisez uniquement de l’eau savonneuse. Vous frottez énergiquement les traces de résidus et de salissures et ensuite, vous rincez progressivement avec de l’eau claire. Ce travail s’effectue du haut vers le bas et vous répétez autant de fois que nécessaire l’opération pour retirer l’ensemble des végétaux. Mais pour l’exécution du travail, choisissez un moment pendant lequel les conditions climatiques sont favorables. C’est-à-dire sans précipitation afin de limiter le risque de chute, mais également pour mieux vous repérer sur le lavage en cours. Certaines zones sont peut-être difficiles d’accès et dans ce cas l’usage d’un nettoyeur haute pression reste recommandé. Une fois de plus, vous commencerez votre travail sur le haut de votre toiture en terminant vers le bas. N’oubliez pas de régler comme il se doit la puissance de votre appareil pour éviter la moindre dégradation de votre couverture. C’est un travail nécessitant la plus grande minutie et bien évidemment l’usage d’un appareil approprié.

À consulter aussi : Comment entretenir le toit de votre maison ?

L’application d’un produit spécifique

Le traitement des toitures passe également par l’usage d’un traitement anti-mousse. C’est une protection d’une très grande efficacité afin d’éviter que les végétaux ne reviennent rapidement. C’est à la fois un traitement préventif, mais également curatif. Concernant la méthode d’application, tout dépend du matériel que vous avez à votre disposition. L’usage d’un rouleau ou d’une brosse reste possible, mais le travail sera beaucoup plus fastidieux en comparaison avec un pulvérisateur basse pression. Une fois de plus, exécutez ce travail lorsque les conditions météorologiques sont favorables et évitez les températures extrêmes. Si vous appliquez le produit anti-mousse par temps pluvieux, il n’aura pas le temps de pénétrer dans les ardoises ou dans les tuiles, réduisant considérablement son efficacité. Attendez au moins 48 heures et ensuite, vous appliquez un traitement hydrofuge. Attention, ce n’est pas un traitement remplaçant le précédent, mais complémentaire. Il est d’une très grande efficacité pour éviter l’apparition des végétaux, tout en luttant efficacement contre l’humidité. Choisissez toujours un traitement approprié par rapport à votre couverture et si vous avez le moindre doute, n’oubliez pas de poser la question à un professionnel. L’application reste beaucoup plus facile à l’aide d’un pulvérisateur et sachez que le traitement hydrofuge s’effectue en plusieurs couches et toujours par temps ensoleillé.

Il est parfaitement possible de procéder à l’entretien de votre toiture par vous-même. Mais il est absolument primordial de respecter les conditions évoquées précédemment, tout en vous munissant du matériel approprié. Mais le travail en hauteur n’est pas sans risque et si vous n’êtes pas à l’aise ou si vous n’avez pas les compétences requises, dirigez-vous vers un professionnel. Par ailleurs, ne choisissez pas au hasard le moment pour entretenir votre toiture, faites-le au début du printemps et au début de la période automnale.


Plan du site