Il existe plusieurs façons d’investir dans le domaine immobilier, et les Sociétés Civiles de Placement Immobilier font partie de ces méthodes. Aussi connue sous l’appellation « pierre papier », la SCPI permet à de nombreuses personnes de s’assurer un meilleur avenir financier. Malgré son développement, des questions se posent encore sur ce type d’investissement et le but de cet article est de vous montrer pourquoi investir en SCPI est une bonne idée ?

La SCPI : définition et mode de fonctionnement

Comparativement aux investissements réalisés dans le domaine immobilier, investir en SCPI est plus simple, car il permet de décharger l’investisseur des contraintes potentielles liées à la possession d’un bien immobilier. En effet, investir dans une SCPI revient à investir dans des Sociétés Civiles de Placement Immobilier qui sont en fait des sociétés de gestion en immobilier.

Un investissement SCPI revient à s’engager à long ou moyen terme dans un projet afin de se créer un capital foncier et par la même occasion une rente. Pour cela, l’investisseur doit acquérir des parts des Sociétés Civiles de Placement.

Ces dernières sont celles qui se chargent de tout ce qui a rapport avec les biens immobiliers :

– La réalisation de potentiels travaux ;

– Le choix des immeubles à acquérir selon différents paramètres dont le plus important est la zone géographique et son dynamisme économique ;

– Le choix des futurs locataires ;

– La perception du loyer…

En plus de détenir des parts de la société de gestion et de son parc immobilier, les placements SCPI sont flexibles et accessibles au plus grand nombre. L’investisseur reçoit de façon mensuelle, un revenu locatif net lié aux baux en cours.

En général, une part dans une S CPI coûte entre 100 et 1 000 €. Ces mises de départ modestes vous permettront d’investir à votre rythme sans avoir à plomber votre budget. Avec ce type de placement, vous investissez dans des actifs rentables et rares ou difficiles à acquérir comme : les bureaux, les hôtels, les commerces,…

Toutefois, avant de réaliser un investissement dans ce secteur, il faut faire une sélection SCPI, car il y en a plusieurs :

– Les SCPI de rendement ;

– Les S CPI de capitalisation ;

– Les SCPI Pinel ou fiscales.

La SCPI : un placement pour préparer votre avenir financier

Les S CPI, comme la plupart des placements immobiliers, sont des épargnes à long ou à très long terme. En effet, la durée minimale pour ce type de placement est de 10 ans. Comme vous pouvez l’imaginer, il s’agit d’un bon moyen pour financer votre retraite et vous constituer un patrimoine conséquent.

Sur les dernières années, les S CPI n’ont cessé de se développer pour devenir actuellement l’un des meilleurs choix de placements faits en France. Rien qu’en 2019, une somme de 8,5 milliards d’euros a été collectée sans oublier le fait que le rendement SCPI peut atteindre 6% net.

Rentabilité des S CPI face aux autres types de placements

Il existe plusieurs types de placements dans l’Hexagone, ce qui laisse un large choix aux investisseurs. En revanche, une analyse du couple rendement/risque pour chacun de ces véhicules financiers montre que les S CPI ont le meilleur couple.

La première raison de cette supériorité est liée au risque qui est modéré dans le cas des S CPI. Même si certains S CPI ont un risque plus élevé, une grande majorité est classée avec un risque de 2/7. Par ailleurs, le Taux de Rentabilité Interne (TRI) des différents placements sur les 10 dernières années montre que les S CPI ont une performance supérieure à celle d’autres placements comme les obligations, les actions, le livret A,… Seul l’or a une rentabilité supérieure aux S CPI avec tout de même une volatilité plus importante.

Avantages et inconvénients d’un investissement SCPI

Parmi les avantages d’un investissement SCPI, on peut citer :

– L’absence d’implication de l’investisseur dans les questions de gestion. De plus, les Sociétés Civiles de Placement sont sous le contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) ;

– Possibilité de disposer de revenus viagers de façon trimestrielle ;

– Les investissements SCPI sont plus accessibles et ne nécessitent pas un budget conséquent ;

– Mutualisation du risque locatif sur des centaines d’immeubles.

Toutefois, il existe quelques inconvénients :

– Investissement à réaliser obligatoirement sur le long terme ;

– Risque de perte de capital en lien avec les conditions conjoncturelles économiques et de l’immobilier ;

– Revente des parts pas garantie. Par ailleurs, elle peut varier en fonction de l’évolution du marché immobilier.

Il est donc important de bien se renseigner avant de se lancer, ceci en tenant compte de son patrimoine et de ses objectifs.