Vous vous demandez peut-être, pourquoi devriez-vous souscrire à une mutuelle santé ? N’oubliez pas qu’il existe plusieurs raisons de couvrir vos frais de maladie par une mutuelle complémentaire. Si vous souhaitez plus d’informations, en lisant cet article, vous pouvez découvrir les principaux atouts d’une assurance-maladie complémentaire ou complémentaire santé !

Une mutuelle santé : pourquoi ?

Les malades, compte tenu des coûts élevés des frais médicaux, ont besoin d’une couverture. En réalité, chaque année, ces frais médicaux des foyers ne cessent d’augmenter, il est alors impératif de souscrire à une mutuelle santé. Celle-ci permet de diminuer les dépenses par le biais d’une complémentaire santé, le reste des frais médicaux à la charge de l’assuré.
Tous les soins ne sont pas couverts par la sécurité sociale. Ce qui signifie que les frais de santé et les dépenses médicales ne sont pas remboursés en totalité. Souscrivez à un contrat de mutuelle santé pour vous assurer du remboursement, selon le contrat de complémentaire santé, de la totalité ou d’une part des frais de soins à la charge de l’assuré social. Si l’on prend le cas de la France, près de 15 % de la population ne bénéficie d’aucune mutuelle individuelle de santé pour couvrir les compléments de remboursements non assurés par l’assurance sociale. Cela est une preuve flagrante de l’inégalité en matière de couverture maladie.

Mutuelle de santé : pour une égalité sociale !

Pour plus d’égalité sociale, il faut alors profiter de la mutualisation de l’assurance-maladie. Celle-ci propose des contrats de protection santé dont les montants de cotisation dépendent des revenus et de l’âge de chacun. Certes, les mutuelles ont du mal à effacer ces inégalités flagrantes en matière de santé et de couverture médicale ; toutes les personnes n’ont pas les mêmes moyens pour financer leur couverture maladie complémentaire. C’est pourquoi, les mutuelles ont décidé de mettre en place des dispositifs d’aide au financement pour couvrir les frais de santé des plus démunis. L’on parle en premier lieu de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire). Son objectif consiste à réduire ces inégalités, en offrant une complémentaire santé aux ménages, n’atteignant pas un certain plafond. Elle couvre notamment des frais hospitaliers et des dépenses médicales non couverts par la sécurité sociale. Il s’agit en second lieu de l’ACS (aide pour une complémentaire santé). Ce dispositif d’aide est fait aux personnes qui n’ont pas les moyens suffisants pour souscrire à une mutuelle santé.