La santé, la beauté et le confort des yeux sont cruciaux et ont un impact considérable sur le quotidien de chaque personne. Un problème de vue incommode et peut devenir handicapant. En plus de ce problème physique auquel la victime fait face, il peut également subir les médisances de la société, notamment lorsqu’un œil est perdu. Cette situation difficile peut le complexer, le traumatiser et transformer sa personnalité, surtout pour un voyant qui vient de perdre un œil. Les appareillages oculaires représentent la meilleure alternative pour retrouver l’esthétique du regard, bien que l’œil concerné ne voit plus. Cette prothèse est un faux œil qui est reproduit exactement comme l’organe vivant. Cette prothèse fabriquée en résine biocompatible présente les mêmes traits que l’œil. Ainsi, des vascularisations, du blanc de la sclérotique et un iris sont dessinés sur cette sorte de grosse lentille opaque. Un modèle sur mesure, absolument pareil à l’autre œil fonctionnel, peut être fabriqué par des prothésistes spécialisés ou des ocularistes.

Comment et où trouver un oculariste ?

La fabrication des prothèses et autres appareils, comme celle des lentilles en kératocône, relève de l’expertise d’un oculariste. Outre la conception proprement dite, ce spécialiste se charge également de leur ajustement. Par ailleurs, il apprend à l’utilisateur à bien les manipuler et à les entretenir. Effectivement, compte tenu de leur contact direct avec la cavité oculaire, il convient d’adopter la bonne manière de manipuler ces prothèses. Au vu de la délicatesse de cet appareillage, le sujet doit s’adresser à de véritables professionnels qui a le savoir-faire et la compétence requise dans cette fabrication. La consultation des annuaires des professionnels permet de trouver un oculariste dans sa localité. Sur la toile, les annuaires en ligne affichent rapidement la liste des prothésistes oculaires. En mentionnant la ville lors de la recherche, les résultats obtenus seront bien plus précis. Toutefois, si aucun oculariste ne se trouve dans les environs, nul besoin de s’inquiéter ni de paniquer. Certains spécialistes accompagnent toutes les personnes qui ont besoin d’un appareillage, peu importe la localité dans laquelle elles se trouvent, tel le cas de www.dencott.com.

Les principaux types de prothèses oculaires

Deux types existent, à savoir la prothèse sur implant et le modèle de recouvrement.

  • La prothèse placée sur implant est destinée aux sujets ayant subi une éviscération ou une énucléation (chirurgie ablative) du globe oculaire. Dans ce cas, le chirurgien est obligé d’installer un implant qui va servir de support mobile, sur lequel sera fixée la prothèse. Cet implant est attaché aux muscles oculomoteurs et va reconstituer le globe. La mise en place de la prothèse rend le visage et le regard plus harmonieux puisque l’œil retrouve son apparence naturelle.
  • Les professionnels ont recours à la prothèse de recouvrement lorsque le globe oculaire est présent, mais qu’il est atrophié et non fonctionnel. Dans ce cas, la prothèse utilisée est une sorte de lentille opaque sur laquelle seront dessinés le fond de la sclérotique, le veinage et l’iris. Ces derniers seront reproduits conformément à l’œil valide pour un rendu encore plus naturel. Cette prothèse du type scléral se place délicatement sur l’œil. La réussite de cet appareillage dépend de la sensibilité du globe oculaire.

Les autres produits fabriqués par les prothésistes oculaires

Évidence oblige, les ocularistes sont des spécialistes de la conception de prothèses pour remplacer un œil absent ou non fonctionnel. Néanmoins, leur domaine d’expertise ne se limite pas à ce produit puisqu’ils sont aussi à même de confectionner d’autres lentilles. Les lentilles de contact rigides et les lentilles à visée esthétique sont entre autres les produits pouvant être fabriqués par ce genre de professionnel. Normalement, les véritables spécialistes sont en mesure de produire une lentille de contact sur-mesure pour les personnes qui ont réellement des problèmes d’œil, tel le cas d’un kératocône qui est une dystrophie ou une transformation de la cornée, c’est-à-dire de la pupille et du revêtement de l’iris. Effectivement, pour de tel cas spécifique, il convient de confectionner une lentille de contact sur-mesure qui ne peut être fabriquée que par des ocularistes compétentes et expérimentés.

Fabrication proprement dite de la prothèse

La fabrication sur mesure de la prothèse est indéniable étant donné que l’iris qui sera dessiné dessus doit être fait à la main. Le modèle sur lequel le professionnel table est l’œil valide du sujet. Les moindres détails seront reproduits fidèlement à ce qui se trouve sur cet œil. Pour disposer du modèle à reproduire, le spécialiste prend une photo de l’œil valide et va se baser dessus. Outre l’iris, pour un rendu encore plus naturel, le veinage doit être plus ou moins identique à celui de l’œil valide, tout en étant discret. Ainsi, ce dernier sera fait aussi à la main. La précision est de mise dans toute la procédure de fabrication, raison pour laquelle le sujet doit bien choisir l’oculariste à qui il va confier la confection de sa prothèse.
Sinon, au vu de la cherté des soins médicaux spécifiques, certaines personnes hésitent à faire appel à ce genre de professionnel pour confectionner une prothèse. Néanmoins, les citoyens doivent savoir que généralement que ces prothèses sont prises en charge par l’Assurance Maladie. Effectivement, la totalité du coût de ce type de prothèse est pris en charge, il suffit simplement de se renseigner auprès des personnes compétentes (assurance maladie)