L’on sait que les principales causes de pollution de l’environnement, d’une manière directe et indirecte, viennent des activités de l’homme. Chacun concourt à sa propre manière à la pollution atmosphérique. De nos jours, la protection de l’environnement devient alors une question de survie parce que l’avenir de l’humanité en dépend.

Particuliers, industriels, agriculteurs… : responsables de la pollution

À chacune, de nombreuses causes de pollution correspondent à plusieurs sources de dispersion d’agents polluants. Ces sources prennent place depuis l’amont jusqu’à l’aval, c’est-à-dire aux usages domestiques. À titre d’exemple, les substances chimiques commercialisées auprès des consommateurs contaminent indiscutablement l’environnement, sans oublier les quantités d’engrais et pesticides déversés dans l’environnement rural. Sachez que l’émission de minuscules de particules est liée aux combustions de toutes sortes (industrielles et routières), au chauffage de bois ou encore à l’épandage d’engrais. D’une manière indirecte, ces particules viennent de la transformation chimique, en particulier, des interactions des différents polluants gazeux. À titre de remarque, la production et l’utilisation d’énergie polluent indiscutablement la biosphère.

Les principaux polluants, sources de pollution

Selon les scientifiques, les polluants d’un diamètre inférieur 10 et 2.5 microns sont les sources de pollution. L’on parle notamment de dioxyde d’azote(NO2), de dioxyde soufre (SO2) ou encore du benzène (C6H6). Ils peuvent être dilués ou concentrés sous l’effet de la météo et émis des pots d’échappement des voitures ou des cheminées d’usine. Leur concentration dans l’air dont nous respirons peut endommager notre santé.

Protection de l’environnement : une question de survie

Tout d’abord, nous devons faire en sorte que nos activités ne polluent pas les sols et les mers, tout cela, en évitant de rejeter sans précaution des produits chimiques en grande quantité. Ensuite, nous veillons à ne pas polluer notre atmosphère, principale source de la quantité d’oxygène que nous respirons et indispensable à nos cellules. Sur ce point, nous tâchons de ne pas y rejeter des particules nocives pour la vie. Sachez que nous sommes incapables de nous adapter à notre climat. En cas de changement, l’on assiste dans certaines zones du monde des inondations, des tempêtes et autres cataclysmes, certaines plantes sont inadaptées. Sur ce point, protéger notre environnement consiste alors à limiter les rejets des gaz à effet de serre sur l’atmosphère. Finalement, nous devons empêcher la destruction des espaces naturels et toutes les espèces qui y vivent. À vrai dire, ces espèces sont indispensables à la survie et à l’avenir de l’homme.