Les modifications de la température proviennent en majeur partie des activités humaines ; celles-ci proviennent de l’émission excessive du gaz à effet de serre. Si nous n’agissons pas dès maintenant, les problèmes liés au réchauffement climatique risquent de s’aggraver. En savoir plus sur nos contributions pour freiner le réchauffement climatique.

La lutte contre le réchauffement climatique : une question d’énergie

Pour avoir une mode de vie, favorable aux conditions climatiques, nous devons agir sur notre façon de consommer de l’énergie. Voici les trois modes d’actions possibles. Tout d’abord, nos premières actions consistent à accéder aux formes d’énergie moins polluantes pour réduire l’émission du gaz à effet de serre. L’on parle en particulier des énergies renouvelables ou du nucléaire. Par rapport à la quantité d’énergie consommée, on polluera moins ! Ensuite, notre consommation d’énergie doit être plus efficiente. Il est mieux alors d’utiliser des appareils qui consomment moins d’énergie. À titre d’exemple, par l’amélioration de l’isolation de l’habitat, nous avons moins d’énergie pour le chauffage. Cela dit, dans notre quotidien, nous tâchons d’entreprendre des actions, qui visent à réduire nos besoins en énergie. Dans ce cas, on dépense moins et pollue moins !

La préservation des forêts et la réduction de la pauvreté : des actions pour lutter contre le réchauffement climatique

L’exploitation forestière ou la conversion des terres à l’agriculture doit être effectuée dans le cadre légal pour éviter la disparition de nos forêts. À titre de remarque, la surexploitation forestière et les conséquences engendrées s’intensifient avec un rythme alarmant. D’après les statistiques, 1.3 milliards des gens dans le monde touchent 1.25 $ par jour. Pour augmenter les petits revenus ou pour sortir de la pauvreté, bon nombre de gens entreprennent des actions destructrices, en exploitant les terres, pour une agriculture de substance, par une vente illégale de bois sur le marché, à des prix largement inférieurs à la valeur réelle du bois.

Mise en place des nouvelles politiques d’approvisionnement

Pour réussir, sur le long ou moyen terme ; les entreprises doivent préserver leur réputation d’être les garantes de la protection de l’environnement en mettant en place à titre d’exemple dans leur stratégie de développement la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Tout cela se fait en particulier par la mise en place d’un nouveau processus sur l’approvisionnement. À ce propos, les entreprises doivent prendre des actions concrètes pour mettre en place une chaîne et des politiques d’approvisionnement légales et durables.