Depuis 2019, tout autoentrepreneur dont le chiffre d’affaires dépasse 10 000 euros pendant deux années consécutives a l’obligation d’ouvrir un compte pour ses activités. Toutefois, le choix de la banque n’est pas à prendre à la légère. Pendant que certaines institutions financières offrent une certaine flexibilité aux entrepreneurs, d’autres sont moins avantageux. Comment alors choisir sa banque pour autoentrepreneur ?

1. Le type de banque

Vous avez le choix entre deux solutions pour l’ouverture d’un compte bancaire. Vous pouvez soit ouvrir un compte professionnel en ligne, soit aller directement vers une institution traditionnelle.

Les banques en lignes

Les établissements bancaires en ligne destinés aux autoentrepreneurs sont connus sous le nom de « néobanques ». Elles ont la particularité d’offrir une grande souplesse de gestion aux hommes d’affaires. Puisqu’elles sont dématérialisées, les frais bancaires et les frais d’ouverture de compte sont considérablement réduits. Ces types de banques vous feront également gagner du temps. Vous n’aurez effectivement pas besoin de vous déplacer pour l’ouverture de votre compte. Il vous suffira d’envoyer la version électronique de vos différentes pièces justificatives. Par ailleurs, les banques en ligne sont accessibles tous les jours et à n’importe quelle heure. Puisque la majorité de ces institutions disposent d’applications mobiles, vous pourrez gérer votre compte bancaire où que vous soyez.

Les banques traditionnelles

Les institutions financières traditionnelles sont, sans aucun doute, les plus connues. La plupart d’entre elles proposent toujours à leur client l’ouverture d’un compte bancaire pour leurs activités professionnelles. Le principal avantage de ce type de banque est la possibilité que vous avez d’entrer physiquement en contact avec un conseiller. Cela est presque une nécessité pour tout autoentrepreneur.

2. Le prix de retrait d’argent au distributeur

Que vous choisissiez une banque en ligne ou une banque traditionnelle, il est important de tenir compte de ce critère, car elles proposent des tarifs différents. De ce fait, le coût de retrait peut être élevé chez une néobanque et être très abordable chez une autre. Outre les frais de retrait d’argent au distributeur, prenez aussi le soin de vérifier le coût des retraits à l’étranger. Dans certains cas, ils peuvent être extrêmement élevés.

3. Les tarifs de prélèvement bancaires et de virements bancaires

Les frais de prélèvement automatique et de virement bancaire sont généralement beaucoup plus élevés chez les banques traditionnelles que chez les banques en ligne pour entrepreneursD’ailleurs, il est important de préciser que les virements sont le plus souvent gratuits avec les banques en ligne. Vous les effectuez depuis votre espace personnel sur leurs sites internet ou sur leurs applications mobiles.

4. L’accès au crédit autoentrepreneurs

Vous aurez besoin, à un moment ou un autre, d’un capital qui vous permettra d’agrandir votre activité. Vous devez donc vous renseigner sur la possibilité d’obtenir des crédits. N’oubliez pas non plus de prendre en compte les conditions d’accès aux prêts, car cette procédure peut être longue et compliquée avec certaines banques.

5. Le découvert autorisé

Étant à votre propre compte, il peut parfois être compliqué de vite remonter la pente lorsque vous avez des difficultés financières. C’est pourquoi vous devez tenir compte du montant de découvert autorisé par les banques. Certaines d’entre elles se montrent assez généreuses, tandis que d’autres peuvent être très strictes.

6. Les moyens de paiement autorisés

En votre qualité d’autoentrepreneur, vous aurez certainement besoin d’acheter du matériel ou divers articles en ligne. L’idéal serait alors que votre banque propose plusieurs moyens de paiement comme le virement bancaire, le chèque ou encore les cartes de paiementEn ce qui concerne ce dernier mode de paiement, renseignez-vous sur la gamme de cartes proposées, de même que sur les tarifs d’entretien.

7. La sécurité

Le piratage des données bancaires est de plus en plus récurrent. De ce fait, la sécurité est un critère très important, surtout si vous envisagez de choisir une banque en ligne. Portez donc votre choix sur une institution qui dispose d’un système de sécurité performant. Vous aurez ainsi l’assurance que toutes vos informations et vos coordonnées bancaires sont protégées lorsque vous effectuez vos opérations en ligne.

8. La qualité du service et la disponibilité

Il s’agit d’un critère primordial. La banque doit être facilement joignable lorsque vous rencontrez des difficultés. Elle doit aussi être apte à répondre à toutes vos préoccupations. Choisissez donc une institution disponible et qui fait de la satisfaction du client sa priorité.

9. Les conditions générales d’utilisation

Avant de souscrire aux services de n’importe quelle institution financière, vous devez impérativement lire les conditions générales d’utilisation du service bancaire. Cela vous permettra d’en apprendre plus sur les droits et les obligations de chacune des parties. Vous pourrez ainsi éviter de nombreux pièges.

10 Les services supplémentaires

Si vous le désirez, vous pouvez vous renseigner sur les autres avantages de l’institution. De nombreuses banques proposent des services supplémentaires à leur clientèle. Il peut s’agir d’un service d’assurance ou de ceux qui permettent de faciliter la tenue de la comptabilité de l’entrepreneur. Il vous est également possible de vous tourner vers un comparateur en ligne afin de vous assurer de faire le bon choix.