Nous avons tous entendu la théorie selon laquelle il faut prendre une aspirine par jour pour éviter les crises cardiaques. Une petite pilule que vous trouvez dans les rayons de chaque pharmacie ou épicerie, prise une fois par jour, peut-elle vraiment vous protéger contre les crises cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux ?

Un rapport particulier, publié dans un journal médical britannique, voudrait vous faire croire cela. Leur rapport indique que la thérapie à l’aspirine devrait être utilisée dans les cas où les patients présentent un risque élevé de maladie cardiovasculaire, de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. Idéalement, nous ne voulons pas en arriver au point où nous sommes considérés comme à haut risque.

Comment l’aspirine réduit-elle les risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral ? (Informez-vous plus sur www.imedicale.fr)

En termes simples, l’aspirine dilate les artères, créant ainsi plus de place dans les artères pour que le sang puisse circuler. C’est la recommandation de la science médicale lorsque vous êtes à haut risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. Dilatez vos artères et tout ira bien.

Est-ce vraiment si simple ?

Bien sûr que je plaisante, car ils offrent plus de recommandations comme la prescription de médicaments pour le cœur, l’angioplastie ou le pontage. Quoi qu’il en soit, pour revenir au sujet, l’aspirine inhibe également le processus de coagulation du sang, crucial pour contrôler les saignements. Si ce processus ne fonctionne pas, il peut en résulter un saignement incontrôlable qui peut vous faire mourir d’hémorragie si vous avez été coupé et que vous n’avez pas pu obtenir de soins médicaux assez rapidement.

Saviez-vous que si vous devez subir une intervention chirurgicale, quelle qu’elle soit, le chirurgien n’effectuera pas l’opération si vous avez pris des aspirines ? Vous devriez arrêter de prendre de l’aspirine et attendre qu’elle soit éliminée de votre organisme avant qu’il vous opère.

Cela me dit que la dilatation des artères n’est peut-être pas la solution. Qu’en pensez-vous ? Personnellement, je ne pense pas que cela vaille la peine de prendre “l’aspirine par jour”, d’autant plus qu’il existe une meilleure méthode, plus efficace.

De plus, ce qui se passe, c’est que la plaque dans vos artères continue à s’accumuler et à rétrécir les ouvertures dans vos artères pour finalement se bloquer/se fermer complètement. L’aspirine préviendra-t-elle une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral si les artères se bouchent ? Il y a fort à parier que non.

La manière naturelle de résoudre le problème sans risque

Si la profession médicale consacrait plus de temps et d’efforts à la prévention du problème, il y aurait moins de personnes souffrant de maladies cardiaques. Ils trouveraient plutôt des moyens de traiter les symptômes en utilisant des médicaments après que le mal a été fait.

En utilisant le bon plan nutritionnel, qui comprend des vitamines et des minéraux spécifiques, le corps ne se guérira pas seulement lui-même, mais empêchera toute accumulation de plaque artérielle tout en dissolvant la plaque existante qui pourrait déjà se trouver dans vos artères.

Il est plus facile que vous ne le pensez de rester en bonne santé. Ne mangez pas d’aliments qui contiennent des graisses hydrogénées (aussi appelées “Trans-Fats”) car il s’agit de graisses manufacturées. Selon la Harvard School of Public Health, les médecins mettent en garde contre la consommation de graisses trans car des études montrent que les graisses trans augmentent le taux de LDL (mauvais cholestérol) et font courir aux gens le risque d’une crise cardiaque. N’ayez pas peur des graisses cependant, tant qu’il s’agit de “bonnes graisses”.

Consommez davantage de protéines et d’acides gras oméga-3/oméga-6, car ces graisses sont extrêmement utiles pour se protéger contre une crise cardiaque soudaine ou un accident vasculaire cérébral. En outre, surveillez votre taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et abaissez-le s’il est trop élevé, tout en augmentant votre taux de cholestérol HDL (bon cholestérol).

Complétez votre alimentation saine avec la bonne combinaison de vitamines, de minéraux et de concentrés glandulaires qui “nettoient” vos artères de la plaque mortelle. Veillez également à faire de l’exercice. Une bonne santé est une question de bonne nutrition… et non de médicaments ou de chirurgie.