Partout dans le monde, les micro-algues s’intègrent désormais à l’alimentation de l’Homme. Elles sont souvent confondues avec les algues. Ces dernières sont aussi incluses dans plusieurs régimes alimentaires. Les micro-algues sont des espèces non fixées. Elles flottent sur l’eau. Se répartissant en plusieurs groupes, le phytoplancton présente de nombreux avantages pour l’Homme et la Terre.

Généralités sur les microalgues

Définissant un vaste ensemble de micro-organismes unicellulaires, les microalgues regroupent le phytoplancton. Celui-ci constitue un système hétérogène en matière de physiologie et de morphologie. Il est composé de plusieurs organismes eucaryotes et de bactéries photosynthétiques nommées cyanobactéries. Les micro-algues peuvent se proliférer en eaux douces, sur les milieux aquatiques et même sur les surfaces terrestres. La plupart d’entre elles ont un métabolisme photoautotrophique. Ces variétés synthétisent les éléments organiques par le biais de l’énergie du soleil et du CO2 atmosphérique. D’autres catégories comme le Crypthecodinium sont hététrophes. Elles se développent au contact des sédiments en phase de décomposition. Trouver des informations complémentaires sur ces éléments sur le site de Pierre Calleja.

Les micro-algues jouent un rôle primordial dans l’équilibre de l’environnement. Étant à la base de la chaîne alimentaire, elles favorisent la production d’O2 atmosphérique et la fixation de CO2. Ces éléments sont riches en acides essentiels. Ceux-ci sont utiles à l’organisme.

Les microalgues d’intérêt

La majorité des micro-algues d’intérêt riches en EPA et DHA vivent sur les milieux marins. Parmi les différents types d’espèces de micro-algues marines qui soient, seulement quelques-unes ont fait l’objet d’étude et ont montré un intérêt en tant que sources effectives de DHA et d’EPA. Elles ont une teneur élevée en deux acides gras essentiels. Ces catégories rares peuvent aussi se proliférer in vitro. Elles sont commercialisées par de nombreuses collections de culture.

Les micro-algues contiennent des macromolécules de la biologie, à savoir des lipides, des protéines et des carbohydrates. Plusieurs recherches appliquées relatives à ces éléments sont en cours d’exécution dans le monde. Ces études ont pour enjeu majeur la production de lipides sources de carburants et de pigments. Ceux-ci sont utiles dans les domaines cosmétiques et médicaux. La photosynthèse des micro-algues s’effectue dans du chloroplaste.

L’application des micro-algues de culture

L’aquaculture, les cosmétiques, les carburants et les compléments alimentaires sont désormais les principales applications industrielles des micro-algues. Sachez que plusieurs systèmes de production de micro-algues permettent désormais de produire et de vendre environ 30 000 tonnes de micro-algues par an. Avec ces éléments, il est déjà possible de créer des huiles végétales pour des applications en compléments alimentaires. Idem pour la production de biocarburants et de jet fuels. Pour ces produits, les professionnels utilisent généralement des micro-algues ou des levures. Celles-ci sont nourries avec des polysaccharides ou du sucre. Bref, ces espèces végétales sont d’excellentes sources de DHA et d’EPA. Toutefois, la viabilité économique des procédés relatifs les concernant vis-à-vis du marché des huiles de poisson reste encore à vérifier.