Quelle est l’activité principale d’une banque de détail ?

banque de détail

Publié le : 31 août 20226 mins de lecture

La banque de détail est également connue sous le nom de banque de réseau ou banque commerciale. Ses principaux clients sont des entreprises, des professionnels libéraux et des particuliers. Les collectivités publiques peuvent également s’adresser à ce type d’établissement. Il propose de nombreux services adaptés à chacun de ces clients.

La collecte de dépôt auprès des clients

Les banques de détail recommandées par tnpconsultants.com sont celles qui s’adressent directement aux clients. Les différents établissements spécialisés dans ce domaine possèdent un réseau d’agences. Elles sont implantées dans différentes villes et régions. Leur principale activité consiste à collecter les dépôts d’argent effectués par les résidents et les professionnels locaux. Ces fonds sont par la suite utilisés dans le but de financer l’économie. Ils sont proposés aux autres clients de la banque commerciale sous forme de crédits. Elle est ainsi en mesure de renforcer ses fonds propres en vue d’améliorer les services proposés à ses clients. La digitalisation de la banque est incluse dans les priorités des établissements traditionnels. En effet, les banques en ligne commencent à gagner de l’ampleur. De nombreux consommateurs privilégient la praticité des établissements numériques. Les banques traditionnelles doivent ainsi proposer la possibilité de réaliser différentes transactions en ligne. Cela concerne la consultation des soldes et des mouvements du compte. Les services numériques doivent aussi inclure la demande de renouvellement de chéquier, de carte bancaire ou encore les virements.

La distribution de crédits à la consommation ou de prêts professionnels

La banque commerciale propose de nombreux services à ses clients. Ceux-ci sont en mesure d’y souscrire des crédits en fonction de leurs besoins. Les crédits à la consommation permettent aux particuliers de souscrire des prêts destinés à améliorer leur pouvoir d’achat. Ils sont alors en mesure d’investir dans des équipements leur permettant d’améliorer le confort de leur logement. Ce type de crédit permet également de financer les frais de scolarité des enfants, mais également les vacances. Il peut, entre autres, servir à acheter une nouvelle voiture ou à réparer le véhicule existant. Les particuliers peuvent souscrire un crédit immobilier s’ils projettent d’acheter leur résidence principale ou secondaire. Ce prêt s’avère également nécessaire dans le cadre de travaux de rénovation des logements. Les banques de réseau ont aussi une large gamme de prêts spécifiques dédiés aux professionnels. Ces derniers regroupent les petites et moyennes entreprises ainsi que les personnes exerçant une profession libérale. Ces professionnels peuvent avoir besoin de financer l’achat d’équipements ou de matériels. Les crédits leur permettent, par ailleurs, de démarrer leur activité. Les clients peuvent aussi s’adresser à un cabinet de conseil achat pour choisir sa banque.

Le rôle de conseiller bancaire

Les établissements donnent également des conseils bancaires. Cela fait partie de son rôle. Les clients ont des projets spécifiques. Ils ignorent cependant les différentes options qui s’offrent à eux. Le conseiller bancaire leur explique les alternatives existantes et pouvant correspondre à leurs besoins. Il est également en mesure de leur indiquer les conditions d’octroi des crédits bancaires. Celles-ci incluent généralement la stabilité financière du client. Un particulier ayant un revenu régulier ou un travail en CDI a plus de solvabilité auprès de l’établissement bancaire. Ces critères permettent au gestionnaire de compte de déterminer les facteurs de risque de cette transaction. Il évalue la capacité du client à rembourser à temps son prêt. Il définit également sa capacité de remboursement. Celle-ci indique le montant maximal que le client peut payer par mois. Il est calculé à partir du total des revenus du client. Le même principe est valable pour les entrepreneurs et les professionnels du secteur libéral. La banque a besoin d’être rassurée sur la rentabilité de l’activité professionnelle. Elle a besoin d’un bilan prévisionnel réaliste pendant toute la durée du prêt. Elle tient, par ailleurs, compte des apports personnels du client. Elle vérifie également sa tenue de compte afin de s’assurer que celui-ci n’a jamais été dans le rouge.

Le rôle d’intermédiaire sur les marchés financiers

La banque commerciale peut être mandatée par ses clients pour les représenter sur les marchés financiers et boursiers. Elle peut ainsi se charger d’acheter des titres ou des obligations. Elle est également en mesure de les vendre à la demande des clients. Le gestionnaire de banque se doit de leur indiquer les moments les plus avantageux en vue de tirer le maximum de profits de leurs investissements. Elle doit leur indiquer si une transaction présente trop de risque ou si elle est sans danger. La banque vend et achète également des devises. Les particuliers en ont besoin pour effectuer des achats à l’étranger ou lorsqu’ils envisagent d’entreprendre des voyages. Les professionnels ont aussi besoin d’un compte de devises pour régler leurs achats ou recevoir leurs paiements si leur activité a une envergure internationale. Afin de répondre aux besoins de placement de ses clients, la banque commerciale propose également différents produits en ce sens. Il s’agit, entre autres, du livret d’épargne règlementé, les comptes à terme ou les produits d’épargne logement.


Plan du site